ONU : veto russe, aucune résolution contre les bombardements sur Alep adoptée

SYRIE - La Russie a opposé samedi au Conseil de sécurité son veto au texte français appelant à la cessation des bombardements sur la ville syrienne. La résolution russe a également été rejetée.

La Russie a opposé, samedi 8 octobre au Conseil de sécurité de l'ONU, son veto à la résolution française  appelant à la fin des bombardements sur Alep. 


La Russie, soutien principal du régime syrien, a soumis un projet de résolution concurrent, appelant plus généralement à une cessation des hostilités. Neuf des 15 pays membres du Conseil de sécurité ont rejeté le texte, dont  la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Le Venezuela, l'Egypte et  la Chine ont voté avec la Russie pour soutenir son texte, tandis que l'Angola  et l'Uruguay se sont abstenus.


Vladimir Poutine se rendra en France le 19 octobre pour s'entretenir avec François Hollande au sujet du conflit en Syrie. 

Lire aussi

Lire aussi

En vidéo

ONU : "Chacun devra tirer les conséquences de cette situation de bloquage", déclare Jean-Marc Ayrault

En vidéo

Syrie - Manuel Valls dénonce "l'attitude d'obstruction injustifiable" de la Russie

En vidéo

Alep : un drame humanitaire passé sous silence

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le drame d'Alep

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter