Onze blessés sur un campus de l'Ohio : le tireur avait menacé les Etats-Unis sur Facebook

DirectLCI
FUSILLADE - L'université de l'Etat de l'Ohio a été placée en confinement lundi 28 novembre en raison de la présence d'un tireur actif sur le campus situé dans la ville de Columbus. Onze personnes sont blessées dont une dans un état grave. Le suspect a été abattu.

La présence d'un tireur a été signalée ce lundi 28 novembre sur le campus Columbus de l'Ohio State University aux Etats-Unis. L'établissement qui a été placé en confinement a indiqué sur Twitter vers 11h30 heure locale que l'alerte avait été levée et que le campus était sécurisé. Onze personnes ont été blessées, l'une d'entre elles serait dans un état "grave". Les autorités ont abattu le suspect, un homme d'origine somalienne, âgé d'une vingtaine d'années, selon le chef de la police Craig Stone. Il s'agit d'un étudiant de l'université se nommant Abdul Razak Ali Artan. 

"Nous ne vous laisserons pas en paix tant que vous ne laisserez pas les musulmans en paix"

Quelques minutes avant son assaut, le jeune homme s'en était pris aux Etats-Unis sur Facebook, comme l'a repéré ABC avant que l'accès au post ne soit supprimé : "Je n'en peux plus. Amérique ! Cesse ton ingérence dans les pays étrangers, surtout dans l'Oumma (la communauté musulmane mondiale, ndlr). Nous ne sommes pas faibles. Nous ne sommes pas faibles, souviens-toi de ça. [...]Nous ne vous laisserons pas en paix tant que vous ne laisserez pas les musulmans en paix".


Les autorités ont indiqué que l'auteur présumé de l'attaque avait utilisé un couteau de boucher et une voiture pour blesser des passants.  Aucune hypothèse n'est écartée y compris celle d'un acte de "terrorisme". "Vers 09H52 heure locale (15H52 GMT), un suspect mâle a pris un virage sur la 19e rue West, à l'ouest de la College avenue, et a heurté des passants." 

"Run. Hide. Fight."

"Il est sorti du véhicule et a utilisé un couteau de boucher en commençant à poignarder des passants", a précisé le chef de la police de l'université, lors d'une conférence de presse. Un policier venu en renfort l'a visé et l'a tué, selon le président de l'établissement, Michael Drake.


L'université avait donné l'alerte quelques heures auparavant, obligeant les étudiants à se cacher. "Tireur actif sur le campus. Courez, cachez-vous, battez-vous", ont tweeté les services d'urgence en reprenant le slogan de défense des victimes d'une fusillade (Run Hide Fight). 

Plusieurs ambulances et camions de pompiers étaient alignés le long de l'avenue Woodruff bordant le campus, a aussi indiqué The Lantern, photo à l'appui. "J'ai juste vu les gens courir, les policiers, les sirènes, tout ça", a témoigné sur CNN un étudiant se prénommant Scott. 


"J'étais assis dans ma chambre avec mon colocataire en train de me préparer pour aller en cours quand j'ai entendu cinq à six coups de feu et puis tout de suite (on a entendu) les sirènes", a raconté un étudiant, Steven Yukker sur la chaîne locale MSNBC. Le campus de Columbus d'environ 770 hectares est fréquenté par près de 60.000 étudiants.


Le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, a salué la réaction des forces de l'ordre qui sont parvenues à "contenir efficacement l'incident avant que davantage de mal puisse être fait".

En vidéo

Attaque à l'université d'Ohio : "Une voiture est arrivée sur le trottoir en écrasant tout le monde sur son passage"

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter