Oscar Pistorius contraint de vendre sa maison pour payer son procès

Oscar Pistorius contraint de vendre sa maison pour payer son procès

International
DirectLCI
JUSTICE - Pour couvrir les frais de son procès, le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a décidé de précipiter la vente la maison où il a tué sa petite amie Reeva Steenkamp.

Nouveau coup dur pour Oscar Pistorius. L'athlète déchu, jugé depuis le 3 mars en Afrique du Sud pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp , n'a plus les moyens financiers d'alimenter la machine judiciaire. En conséquence, le champion paralympique s'est résolu jeudi à vendre sa maison de Pretoria où le drame s'était déroulé le soir de la Saint Valentin, le 14 février 2013.

La vente aux enchères de la demeure – évaluée à 330.000 euros -, où l'athlète n'a jamais pu retourner depuis le drame, devrait lui permettre de "recouvrer les fonds indispensables pour couvrir les frais de justice qui augmentent", a indiqué l'étude qui gère la transaction. Et pour cause : prévu initialement pour une durée de trois semaines, le procès pourrait s'éterniser. Quatre ou cinq témoins de la défense doivent encore défiler en début de semaine prochaine, avant ceux de la défense et les plaidoiries.

6.700 euros par jour d'honoraires

"C'est un procès onéreux et coûteux", a reconnu mercredi l'avocat d'Oscar Pistorius, Barry Roux. Ce dernier, qui facturerait environ 6.700 euros par jour les honoraires de son équipe, ne serait pourtant pas étranger aux longueurs de ce procès éprouvant. 

L'avocat multiplie en effet les questions hasardeuses, auxquelles s'ajoutent des retards et incidents de traduction qui freinent la procédure. Des retards à répétition qui n'empêcheront pas le verdict de tomber pour l'athlète : Oscar Pistorius, qui affirme avoir tué Reeva Steenkamp en croyant ouvrir le feu contre un voleur caché dans les toilettes, risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter