Où en est l’aide internationale envoyée en Inde ?

Où en est l’aide internationale envoyée en Inde ?

RENFORTS – Plus de 40 pays ont promis leur soutien à l’Inde, qui bat des records de contaminations. Depuis, combien de matériel a reçu Delhi ? Quels sont les pays ayant déjà envoyé de l’oxygène et des médicaments ? Explications.

Face à la catastrophe sanitaire qui se joue en Inde, la communauté internationale a réagi, promettant un soutien logistique et de l’envoi de matériel médical, comprenant des bouteilles d’oxygène, des médicaments mais aussi des tests de dépistage. C’est que, avec plus 350.000 nouvelles contaminations chaque jour et un bilan total de 226.000 morts, les hôpitaux accusent un dramatique manque de lits, d’oxygène ou encore de médicaments. Les pays étrangers ont donc commencé à envoyer à des cargaisons, les premières réceptionnées par Delhi le 27 avril arrivant tout droit de Royaume-Uni et comprenant 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d’oxygène. Au total, 495 concentrateurs d'oxygène, 120 respirateurs non invasifs et 20 respirateurs manuels ont été envoyés cette semaine-là en Inde, selon le Haut-Commissariat britannique à New Delhi. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

L'Allemagne, la Russie et la France

Puis, les autorités indiennes ont reçu le 30 avril plus de 400 bouteilles d’oxygène de la part des États-Unis, ainsi qu’un million de tests de dépistage. "Les États-Unis sont en train de livrer des cargaisons d'une valeur de plus de 100 millions de dollars afin de fournir une aide urgente dans les prochains jours à nos partenaires en Inde", avait déclaré la veille Ned Price, porte-parole du département d'État. Les livraisons américaines se sont poursuivies durant toute la semaine avec de l'équipement donné par des entreprises et des particuliers, sans que l’on sache combien de matériel a été réceptionné jusqu'ici. La Russie a également annoncé le 28 avril l’envoi de 22 tonnes de matériel, comprenant 20 unités d'équipement de production d'oxygène, 75 respirateurs artificiels, 150 moniteurs médicaux et 200.000 paquets de médicaments. 

Après l'aide britannique ou américaine, l'Inde a réceptionné le 1er mai 120 respirateurs en provenance d'Allemagne puis le lendemain, une cargaison française de 28 tonnes de matériel médical, dont huit générateurs d'oxygène de grande capacité. Ces unités de production d'oxygène, des installations pérennes qui permettent de rendre autonome en oxygène un hôpital indien pendant une dizaine d’années, ont été envoyées dans huit hôpitaux indiens, six à Delhi, un dans l'État de l'Haryana et un dans celui de Telangana. "L'Inde nous a aidés l'année dernière dans les hôpitaux français, quand les besoins en médicaments étaient énormes. Le peuple français s'en souvient", a déclaré à cette occasion Emmanuel Lenain, ambassadeur de France en Inde. 

Lire aussi

Cet arrivage a inclus des respirateurs venus de Roumanie et de Belgique, comme l’a indiqué Renaissance, une délégation de députés européens de centre-droit, sur Twitter. Le 3 mai, ce sont 300 tonnes d’aide médicale qui ont décollé du Qatar pour l’Inde puis le lendemain, une cargaison d’une ONG israélienne comprenant des machines à oxygène, de l’équipement médical et des seringues. Selon le Times of India, l’Inde attend également des arrivages par frégate de ses voisins. Tandis que l’État du Karnataka a reçu le 5 mai 54 tonnes d’oxygène liquide en provenance du Bahreïn, un autre navire est en route depuis Singapour avec 3600 bouteilles d’oxygène, huit réservoirs d’oxygène de 27 tonnes et 10.000 kits de tests antigéniques à bord. Une troisième frégate a quitté le Koweït pour livrer prochainement à l’Inde 400 bouteilles d’oxygène et deux réservoirs d’oxygène de 27 tonnes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Disparition de Delphine Jubillar : les gardes à vue du mari Cédric et de ses deux proches prolongées

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Affaire Jubillar : pourquoi l’étau se resserre sur son mari ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.