"Où est Navalny ?" : les soutiens de l'opposant russe inquiets après son transfert en colonie pénitentiaire

Les internautes russes s'inquiètent pour le principal opposant du Kremlin avec le hastag : #oùestnavalny.

MOBILISATION VIRTUELLE - Depuis le mystérieux transfert d'Alexeï Navalny, jeudi 25 février, de Moscou vers une colonie pénitentiaire russe où il doit purger sa peine, ses partisans s'inquiètent et le font savoir sur les réseaux sociaux avec différents hastags. Les proches du détenu réclament de ses nouvelles.

L'opposant russe Alexeï Navalny a été transféré ce jeudi de sa prison de Moscou, où il était incarcéré depuis son arrestation mi-janvier, vers une destination inconnue. C'est là qu'il doit purger le reste de la peine prison - soit deux ans et huit mois - à laquelle il a été condamné le 20 février dernier. 

Deux jours plus tard, ses soutiens et même sa défense ignorent où se trouve le rival de Vladimir Poutine. Les réactions de ses partisans sur les réseaux sociaux se multiplient dans ce sens. Les hastags #гденавальный  et #whereisnavalny ("où est navalny" en français, ndlr) ainsi que #freenavalny (libérez navalny, ndlr) ont envahi la toile le jour même. Les internautes se disent "inquiets pour sa sécurité."

Toute l'info sur

Navalny-Poutine : le conflit sans fin

Cette inquiétude grandissante fait suite aux déclarations de l'avocat du détenu. "Je devais le voir, ils ont pris mes papiers et m'ont fait attendre trois heures avant de m'annoncer qu'il avait quitté la prison, sans me dire où il avait été envoyé comme le veut la loi", a-t-il expliqué jeudi dernier. 

Les services pénitentiaires sont souvent avares en informations lorsqu'il s'agit du principal opposant du Kremlin. Cependant, cette fois-ci les proches de Nalvany craignent pour sa vie. "Alexeï Navalny a été transféré à l'endroit où il est censé se trouver par décision du tribunal. Aucune menace ne pèse sur sa vie ou sa santé, a tenté de rassurer le directeur de l'administration pénitentiaire Alexandre Kalachnikov. Il effectuera sa sentence dans des conditions absolument normales". 

Mais les internautes continuent de tirer la sonnette d'alarme, en anglais notamment, pour attirer l'attention des organisations internationales ainsi que des pays démocratiques. "Les Russes et Alexeï sont en danger", alerte l'un d'eux sur Twitter.

Pas de nouvelle depuis plus de 24 heures

Cette mobilisation virtuelle ne semble pas porter ses fruits pour le moment. Vendredi soir, soit plus de vingt-quatre heures après son transfert vers une colonie pénitentiaire excentrée des villes, ses proches et surtout son avocat ignoraient encore tout de l'endroit où se trouvait l'opposant. 

Outre ce mouvement en ligne, les internautes ont lancé un appel à témoin pour le localiser. En attendant d'en savoir plus, les proches du chef de file tentent de combattre la campagne de dénigrement organisée par les médias d'État à son encontre. 

Lire aussi

En Russie, une fois le jugement prononcé, les détenus sont supposés quitter la prison préventive pour rejoindre un camp pénitentiaire à "régime normal", comme c'est le cas pour Alexeï Navalny, ou bien à "régime sévère". Néanmoins, leurs proches restent rarement sans nouvelle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Lire et commenter