Ouragan Dorian : comment faire des dons pour les sinistrés des Bahamas ?

International

Toute L'info sur

L’ouragan Dorian, l’un des plus violents de l’histoire de l’Atlantique

APPEL AUX DONS - Une semaine après le passage de l'ouragan Dorian, les bilans humain et matériel s'alourdissent aux Bahamas. Au moins 44 personnes sont mortes et des milliers sont toujours portées disparues. Les associations françaises se mobilisent pour lever des fonds afin de venir en aide à la population locale.

Pour venir en aide aux sinistrés après le passage de Dorian aux Bahamas, trois associations françaises, la Croix-Rouge, le Secours populaire et Unicef France, ont lancé des campagnes de dons. Mais la mobilisation n'est pas au rendez-vous. Contacté vendredi 6 septembre par franceinfo, le Secours populaire avançait le chiffre de 2000 euros récoltés. "Comparativement avec une catastrophe (un tsunami, ndlr) qui s'était passée fin septembre en Indonésie, nous étions au bout de 5 jours à 73.000 euros, donc c'est très faible", a précisé Corinne Makowski, secrétaire nationale de l'association. Selon elle, l'archipel composé de quelques 700 îles est victime de son image "d'île paradisiaque". "En plus, les Bahamas sont proches des États-Unis. Donc on se dit : 'Qu'est-ce qu'on va aller faire là-bas avec les Américains qui vont déjà les aider beaucoup et rapidement'", a-t-elle analysé dans les colonnes du Parisien

Voir aussi

Les besoins sont pourtant urgents, et massifs. L'Onu a ainsi rapidement débloqué des millions d'euros pour venir en aide à une population sinistrée. Voici comment des associations s'organisent pour les aider à votre tour :

La Croix-Rouge française a émis un appel aux dons "pour venir en aide aux familles sinistrées et appuyer la mobilisation de la Croix-Rouge des Bahamas sur le terrain". L'association se "tient prête à apporter son soutien par le déploiement de personnels spécialisés en évaluation d'urgence et l'envoi de matériel. Les dons peuvent être effectués via www.croix-rouge.fr ou par chèque à l'attention de Croix-Rouge française "Urgences Caraïbes 2019" - 75648 Paris Cedex 14.

Le Secours populaire a aussi publié un appel à la solidarité afin de " répondre aux besoins de première nécessité (distributions alimentaires, de produits d’hygiène, de bâches en plastique, purification de l'eau, etc.) et d'accompagner les plus pauvres dans la durée." Les dons financiers peuvent être envoyés via www.secourspopulaire.fr, par chèque à l'attention de Secours populaire français "Fonds d'urgence" dans tous les départements ou au 9-11, rue Froissard BP 3303 - 75 123 Paris Cedex 03. Une ligne téléphonique a également été ouverte par l'association pour récolter les aides au 01.44.78.21.00. 

L'Unicef a annoncé avoir envoyé une équipe pour évaluer les premiers besoins sur place. "Selon nos premières estimations, 17 000 enfants sont menacés par les conséquences du cyclone dans les principales îles dévastées, Abacos et Grand Bahama dont la plupart des terres ont été englouties par les eaux", indique l'agence des Nations unies dans un communiqué publié le 5 septembre sur son site internet. De l'eau potable et des kits d'hygiène ont d'ores et déjà été acheminés sur les lieux de la catastrophe. Pour que l'opération soit un succès, un appel aux dons a été formulé afin de secourir les enfants. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter