Ouragan Irma : Michael Moore et des habitants de Floride appellent Trump à ouvrir les portes de sa résidence de luxe

Ouragan Irma : Michael Moore et des habitants de Floride appellent Trump à ouvrir les portes de sa résidence de luxe

ON NE SAIT JAMAIS – Dans le sillage du réalisateur américain Michael Moore, des habitants de Floride ont appelé Donald Trump à ouvrir les portes de son domaine de Mar-a-Lago, situé à Palm Beach, pour que les personnes fuyant l’arrivée de l’ouragan Irma puissent s’y réfugier.

Pas sûr que Donald Trump soit très chaud. Alors que l’ouragan Irma continue de s’approcher des côtes de Floride, des habitants du Sunshine State ont exhorté le président des Etats-Unis à ouvrir les portes de son domaine de Mar-a-Lago, à Palm Beach, afin que des personnes fuyant l’arrivée de l’ouragan Irma puissent s’y réfugier. Un appel lancé dès vendredi par le réalisateur américain – résolument anti-Trump – Michael Moore qui, sur Twitter, se demandait : "A-t-il ouvert Mar-a-Lago comme abri ?"

Toute l'info sur

Ouragan Irma : les Antilles pansent leurs plaies

"Bien sûr qu’il devrait l’ouvrir", estimait pour sa part Rick Castillo, un résident d’Hollywood, ville située à mi-chemin entre Palm Beach et Miami, interrogé par le quotidien britannique The Independent. "Lorsque les gens ont besoin d'aide, soit vous aidez, soit vous tournez la tête. Je pense que Trump est en train de tourner la tête." Invitée à réagir, la Trump Organization, qui gère les intérêts du milliardaire, dont son complexe de luxe, n’a pour l’heure pas répondu. 

Lire aussi

155.000 personnes évacuées à Palm Beach

Originale, la requête a toutefois peu de chance d’aboutir. Et pour cause : la résidence de Mar-a-Lago, parfois qualifiée de "Maison-Blanche d’hiver", a été évacuée vendredi sur ordre des autorités. Au total, rien que dans le comté de Palm Beach, quelque 155.000 personnes ont été forcées de quitter leur domicile. Irma arrivera dimanche matin sur le territoire américain via l'archipel des Keys avant de toucher Miami. En Floride (20 millions d’habitants), plus du quart de la population était sous le coup d'un ordre d'évacuation.

Pas de quoi faire cesser les appels à la solidarité présidentielle pour autant. Certains internautes ayant de la suite dans les idées ont en effet suggéré que le cossu domaine puisse servir d'abri après le passage de l'ouragan. Mais là encore, pas sûr que Donald Trump soit très chaud.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.