Le passage de l'ouragan Matthew en Floride fait une victime

International
DÉPRESSION - L'ouragan Matthew est arrivé sur le côtes de la Floride. Un couvre-feu a été décrété et deux millions d'habitants ont été sommés d'évacuer le littoral atlantique. Une femme est morte d'un arrêt cardiaque à son domicile, les secours n'ayant pas pu la secourir.

17h49 : Barack Obama a estimé que les habitants de la Floride viennent d'éviter le pire après le passage de l'ouragan Matthew. Il met néanmoins en garde contre la montée des eaux. "Il s'agit toujours d'un ouragan vraiment dangereux", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale. "Nous avons constaté des dégâts matériels importants dans certaines parties du sud de la Floride. Je pense que la principale inquiétude à ce stade n'est pas seulement la force des vents mais la montée des eaux".

La Caroline du Sud se prépare au pire

En vidéo

JT WE - Ouragan Matthew : la Caroline du Sud se prépare au pire

16h43 : Le centre de prédiction météorologique américain a placé une bonne partie du sud-est des États-Unis en zone à risque pour les crues subites dues aux fortes pluies.

16h30 : Le passage de l'ouragan Matthew a provoqué la mort d'une personne, dans le comté de Sainte-Lucie, au centre de la Floride. Une femme d'une cinquantaine d'années a été victime d'un arrêt cardiaque à son domicile. Les secours n'ont pas pu sortir la secourir en raison de la force des vents.

16h20 : Selon les pompiers, l'ouragan Matthew aurait fait une première victime en Floride.

16h16 : Selon CNN, 600 000 foyers seraient sans électricité en Floride, majoritairement dans les localités de Martin et Saint Lucie. Ci-dessous, à Fort Pierce, la photo d'un technicien tentant de réparer les cables sur un pylone pour rétablir le courant électrique.

16h03 : Un petit aperçu de la violence des rafales de vent dans les rues de Daytona Beach, située le long de l'océan Atlantique.

15h45 :  Facebook vient d'activer un Safety Check dans la zone de l'ouragan Matthew. Le but est de signaler à ses proches que l'on se trouve en sécurité. Ce dispositif avait notamment été activé en France lors des attenttas de novembre 2015.

15h25 : Des habitants de Merritt Island, sur la côté est de la Floride,  partagent des vidéos des lignes électriques en train d'exploser à cause du passage de l'ouragan Matthew.

15h02 : Le gouverneur de Caroline du Nord Pat McCrory briefe les équipes d'intervention d'urgence au centre des opérations. Un plan d'urgence fédéral a été déclenché dans cet État avant le passage de l'ouragan Matthew sur ses côtes. Les autorités préconisent une distance de sécurité de 150 kms loin des côtes. La Caroline du Nord devrait être touchée lors de la remontée de l'ouragan vers le nord.

Lire aussi

14h45 : Les rafales de vent sont de plus en plus fortes en Floride. Ce présentateur de la chaîne de télévision américaine CNN est obligé de s'abriter derrière un pylône pour ne pas être emporté. Rappelons qu'un couvre-feu est instauré pour inciter les gens à rester cloîtrer chez eux pour se protéger. Le gouverneur de Floride avait même déclaré jeudi : "n'allez pas sur les plages, vous serez tués".

13h45 : Le jour se lève et certains habitants bravent les interdits en sortant de leurs habitations. La vidéo ci-dessous est prise à Oviedo, une ville située entre Orlando et la côté est de la Floride.

13h00 : Les dégâts commencent à apparaître dans les jardins des particuliers. Certains arbres ne résistent pas à la puissance des vents.

12h45 : Alors que le jour ne va pas tarder à se lever, les rafales de vent se font de plus en plus violentes en Floride, à mesure que l'ouragan se rapproche des côtes. Ci-dessous, une vidéo prise par un météorologiste à Cocoa Beach.

12h23 : Matthew est doucement en train de remonter vers le nord/nord-ouest. À 11 heures, il a été précisément localisé à 65 km de Cap Canaveral, sur la côte est de la Floride. Si les vents entourant l'ouragan culimnent à 215 km/h, les bourrasques frappant le continent atteignent eux plus de 100 km/h. Selon les experts, un affaiblissement graduel devrait avoir lieu dans les prochaines 48 heures. 

11h50 : Hillary Clinton et son équipe de campagne se sont signalées par leur mauvais goût à la télévision américaine. Alors que l'ouragan Matthew frappe durement la Floride, la candidate à la Maison Blanche a acheté des espaces publicitaires sur la chaîne météo pour diffuser ses clips promotionnels. Une façon cynique d'occuper le terrain qui n'a pas plu aux Américains. L'article ci-dessous.

Lire aussi

11h30 : Afin de prendre des mesures sur Matthew, des pilotes de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique ont dû diriger leur avion droit dans l'oeil de l'ouragan. La vidéo, prise depuis l'intérieur du cockpit, est impressionnante.

11h19 : Les rafales de vent sont extrêmement puissantes en Floride. Ci-dessous une vidéo prise il y a dix minutes à Cocoa Beach, au sud de la base de lancement de Cap Canaveral, sur la côte est des États-Unis .

11h02 : Les Matthew viennent en aide aux victimes de Matthew ! Aux États-Unis, sur les résaux sociaux, une star de l'humour a demandé à toutes les personnes se prénommant Matthew de donner de l'argent à l'Unicef pour venir en aide aux victimes de l'ouragan. Et la récolte de fonds fonctionne plutôt bien ! L'article ci-dessous.

Lire aussi

10h41 : La pluie et un vent pouvant aller jusqu'à 195 km/h balayent actuellement la Floride. Les habitants qui n'ont pas été évacués sont retranchés chez eux. Ci-dessous, une photo prise dans les rues de Jacksonville, à la limite entre l'État de Floride et celui de Géorgie.

10h18 : Un gif intéressant qui permet d'observer la trajectoire de l'ouragan Matthew des Caraïbes jusqu'aux côtes américaines, depuis jeudi soir jusqu'à ce vendredi matin à 8 heures.

10h01 : Un chasseur de tornade américain filme en direct l'arrivée de Matthew à Cap Canaveral, sur la côte est de la Floride.

9h45 : L’ouragan, repassé en catégorie 3 sur une échelle de 5 et qui "reste extrêmement dangereux", a commencé à frapper les côtes de la Floride . Plus de deux millions d'Américains ont été sommés d'évacuer le littoral atlantique jeudi soir à l'approche  de l'ouragan Matthew, qui a dévasté le sud-ouest d'Haïti où il a fait au moins 264 morts. L'ouragan, qui remonte vers le nord, se trouvait à seulement 90 km de Melbourne, au sud d'Orlando et à quelque 105 km de Cap Canaveral, le mythique site de lancement de la Nasa, vendredi matin vers 07H00 GMT. "Il y a un risque d'inondations meutrières", a alerté le centre américain de surveillance des ouragans.

Le président américain Barack Obama a déclenché jeudi soir un plan d'aide fédéral pour la Géorgie, qui va être frappée par l’ouragan. En décrétant ainsi l'état d'urgence fédéral, le président permet de débloquer immédiatement les moyens fédéraux d'assistance et aux agences de sécurité intérieure (DHS) et de gestion des situations d'urgence (Fema) de coordonner les secours, selon un communiqué de la Maison Blanche. Il a fait de même pour la Caroline du Sud et la Floride. La Caroline du Nord n'a pour le moment pas encore bénéficié d'un plan d'aide fédéral. 

Un couvre feu décrété à Daytona Beach

"L'impact pourrait être désastreux pour la Floride", a mis en garde le centre américain de surveillance des ouragans (NHC). "C'est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies. Il y a un risque d'inondations meurtrières" sur les côtes de Floride, de Géorgie et de Caroline du Sud, a-t-il précisé.


Le comté de Volusia sur la côte est de la Floride et la ville de Daytona Beach, où se trouve un célèbre circuit automobile, ont décrété un couvre-feu à partir de 04H00 GMT, selon les pompiers. Le couvre-feu qui est obligatoire est en vigueur jusqu'au samedi 8 octobre à 7 heures heure locale, précisent les pompiers de la ville sur leur compte Twitter.

Des évacuations jugées "insuffisantes" par la gouverneure

"N'allez pas sur les plages. Vous serez tués", a lancé le gouverneur de Floride, Rick Scott. "Le temps presse", a-t-il souligné jeudi après-midi pour convaincre les habitants réticents à aller se réfugier à l'intérieur des terres. Une forte houle et des vents puissants battaient déjà la côte.


En Caroline du Sud, déjà frappée en 2015 par de graves inondations, plus d'un million de personnes vivant près des côtes ont reçu dès mercredi l'ordre de s'éloigner des côtes. Mais la gouverneure de la Caroline du Sud Nikki Haley a jugé les évacuations jeudi "insuffisantes", prévenant que les eaux pourraient monter "beaucoup plus loin (...) que les gens ne l'imaginent". 

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'ouragan Matthew

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter