Ovation pour le dernier sommet européen d'Angela Merkel : "C'est comme Paris sans la Tour Eiffel"

Ovation pour le dernier sommet européen d'Angela Merkel : "C'est comme Paris sans la Tour Eiffel"

AUF WIEDERSEHEN - Ovation debout et pluie de superlatifs de la part de ses homologues européens : la chancelière allemande quitte l'UE dans un concert de louanges, qui donne une idée du vide qu'elle va laisser à Bruxelles.

"Sans Angela, c'est comme Rome sans le Vatican ou Paris sans la Tour Eiffel". Le président du Conseil de l'Europe, le Belge Charles Michel, n'y est pas allé avec le dos de la métaphore pour saluer Angela Merkel à l'occasion de son (probable) dernier sommet européen. Les homologues d'Angela Merkel venaient de lui décerner une ovation debout, après une pluie de louanges de la part de chacun des chefs d'État présents à Bruxelles. 

Lire aussi

"J'espère que vous ne serez pas fâchée par cette cérémonie pour votre dernier sommet", avait ajouté Charles Michel, selon qui ces "adieux à la scène européenne nous touchent politiquement, mais nous remplissent aussi d'émotion. Vous êtes un monument". Comme Charles Michel, plusieurs autres dirigeants européens ont souligné le rôle majeur qu'Angela Merkel a tenu au sein de l'Union, pendant ses seize ans à la tête de l'Allemagne. Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg l'a ainsi qualifiée d'"artisane de paix au sein de l'UE", tandis que le Premier ministre belge Alexander de Croo jugeait qu'elle "était une artisane de paix au sein de l'UE, et indubitablement une grande Européenne". Critiquée mais déjà présente lors de la crise économique de 2008, médiatrice en première ligne lors de l'invasion russe de l'Ukraine en 2014, décisive lors de la migration de réfugiés générée par le conflit syrien, la chancelière fut de toutes les crises européennes depuis son accession au pouvoir en 2005 - même si le succès ne fut pas toujours au rendez-vous.

"Quand les choses n'avançaient pas, on avait quand même Angela"- Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

Pour ce dernier sommet, où le gouvernement polonais est sur la sellette pour ses interférences dans la justice et sa remise en cause de la primauté du droit européen, l'Allemande a encore imprimé sa marque caractéristique, en plaidant pour le dialogue avec Varsovie. C'est d'ailleurs cette qualité de dialogue qu'ont retenu la plupart des homologues de la chancelière, à l'heure de tresser ses lauriers. Ainsi le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel s'est-il remémoré ses huit années passées à la côtoyer à Bruxelles : "C'était une telle machine à compromis, que quand les choses n'avançaient pas, on avait quand même Angela (...) Elle trouvait toujours quelque chose pour nous unir et nous permettre d'aller plus loin".

Angela Merkel quitte l'Union européenne "inquiète"

Angela Merkel devrait assumer les fonctions de chancelière jusqu'à début décembre, selon le calendrier des partis appelés à former le gouvernement issu des élections législatives. C'est en principe le candidat victorieux du SPD, Olaf Scholz, qui lui succèdera alors aux manettes de l'Allemagne. À l'heure de quitter une Union européenne qui se demande encore comment la remplacer, la chancelière allemande s'est quant à elle dite "inquiète pour l'avenir de l'UE", au regard des "problèmes non résolus" qui l'agitent : État de droit, migrations ou Économie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.