Overshoot day : le jour où les ressources annuelles de la planète sont épuisées

DirectLCI
ENVIRONNEMENT - Mardi 20 août, l'ensemble des réserves de la planète ont été épuisées. En 2013, 231 jours auront suffi pour consommer les ressources naturelles de notre système, soit trois jours de moins que l'an passé et 39 par rapport à 2011.

En vidéo

Insoupçonnable

En vidéo

Primaire de la droite et du centre : même distancé par Sarkozy et Juppé, Le Maire y croit

Huit mois auront donc été suffisants pour creuser un peu plus la "dette écologique" de la planète. Ce laps de temps a suffi aux Terriens pour épuiser l'équivalent des ressources naturelles que peut produire notre système. Jusqu'au 31 décembre, nous allons donc vivre à crédit.

Une date appelée désormais "Overshoot Day". Selon l'organisation Global Footprint Network, ce jour est donc arrivé et tombe cette année le mardi 20 août.

Consommer comme un résident moyen des Etats-Unis nécessiterait quatre Terres

A la mi-novembre dans les années 80, en octobre dans les années 90, en septembre dans les années 2000… Cette date symbolique, appelée "Overshoot Day" ou "Jour du dépassement", était intervenue le 23 août en 2012 et tombe de plus en plus tôt chaque année.

Le franchissement de ce seuil critique depuis les années 70 s'explique notamment par la hausse de la consommation et de la population. Pour assurer de façon durable les besoins des habitants de la Terre, il faudrait aujourd'hui une planète et demie souligne l'association WWF. Plus encore, si chaque habitant de la planète vivait comme un résident moyen des Etats-Unis, ce sont mêmes quatre Terres qui seraient aujourd'hui nécessaires.

"La France a besoin de 1,6 Hexagone"

"Aujourd'hui plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus que ce que leurs propres écosystèmes peuvent renouveler, expliquent les deux associations. S'ils ne dépendaient que de leurs propres frontières, les Japonais auraient ainsi besoin de sept Japons pour une consommation "durable", les Suisses ou les Italiens de quatre pays et la France de 1,6 Hexagone.

Globalement, "nous sommes sur une trajectoire où nous allons avoir besoin des ressources de deux planètes bien avant le milieu du XXIe siècle", redoutent les défenseurs de la planète.

Plus d'articles