Pakistan : un ex-ministre offre 200.000 dollars pour tuer le "patron" de Charlie Hebdo

Pakistan : un ex-ministre offre 200.000 dollars pour tuer  le "patron" de Charlie Hebdo
International

PRIME - Ghulam Ahmad Bilour était déjà connu pour avoir appelé en 2012 à l'assassinat du réalisateur du film "L'Innocence des musulmans". Il a récidivé lundi en proposant 200.000 dollars à qui tuerait le patron de "Charlie Hebdo".

Une prime pour la tête du patron. Un ancien ministre pakistanais, Ghulam Ahmad Bilour, a annoncé lundi qu'il mettait la tête de l'actuel "patron" de Charlie Hebdo à prix, pour 200.000 dollars, rapportent les médias pakistanais . "J'avais déjà déclaré que je ne tolèrerai aucune attaque sur la sainteté du Saint Prophète", a déclaré ce député pakistanais lundi, devant l'Assemblée nationale de son pays. Riss, l'actuel directeur de la publication du journal, pourrait donc être visé.

VOIR AUSSI >> Riss succède à Charb, à la tête de Charlie Hebdo

100.000 dollars pour les héritiers des Kouachi et Coulibaly

Il a par ailleurs indiqué qu'il allait proposer 100.000 dollars aux héritiers des frères Kouachi, auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo qui a fait douze morts, dont une bonne partie de la rédaction, et d'Amédy Coulibaly, qui a tué une policière à Montrouge et auteur de la prise d'otages sanglante de l'épicerie casher de la porte de Vincennes.

En septembre 2012, alors qu'il était ministre des Chemins de fer, Ghulam Ahmad Bilour avait déjà annoncé qu'il proposait une récompense de 100.000 dollars pour la mort du réalisateur du film très controversé L'innocence des musulmans. Son parti, le Parti national Anawi, ainsi que le gouvernement pakistanais s'étaient alors désolidarisé de ses déclarations mais n'avaient pris aucune mesure contre lui.

A LIRE AUSSI >> Du Moyen-Orient au au Maghreb, de nombreuses manifs anti-Charlie

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent