Pakistan : une femme et un homme égorgés au nom de "l’honneur"

Pakistan : une femme et un homme égorgés au nom de "l’honneur"
International

FAITS DIVERS - Une jeune femme a été égorgée par ses parents pour s'être mariée sans leur consentement, dans l'est du Pakistan ce jeudi. Le lendemain, c’est un homme qui a été égorgé par sa belle famille... pour "l'honneur".

Deux nouveaux "crimes d’honneur" au Pakistan. Muqaddas Bibi, 22 ans, a épousé Taufiq Ahmed il y a trois ans, malgré l’opposition de sa famille, qui considérait que son mariage d’amour, par opposition à un mariage arrangé, constituait une honte. Après cette union, la jeune femme et sa famille ont coupé les ponts. Ce jeudi, alors que Muqaddas, enceinte de sept mois, se trouvait dans une clinique pour subir des examens, sa mère et son frère s’y sont présentés.

Ils l’auraient convaincue de les suivre, assurant accepter son mariage d’amour après trois ans. Mais selon le chef du commissariat local, lorsque la jeune femme est arrivée chez elle, son père son frère ainsi que sa mère lui ont tranché la gorge, la tuant sur le coup. Enceinte, elle avait également une fillette de 10 mois.

"Armés de couteaux et hachettes"

Le lendemain, alors que les femmes sont le plus souvent visées, c’est un homme qui a été pris pour cible à Burewala, dans le Pendjab. Agé de 43 ans, Muhammad Irshad a été attaqué par son beau-père et ses deux beaux-frères "armés de couteaux et hachettes" à l’aide desquels ils lui ont "infligé plusieurs blessures", puis "tranché la gorge", a déclaré le chef de la police Ghazi Salahuddin.

L'homme avait épousé il y a environ un an Mussarat Bibi, la fille d'un riche couple d'agriculteurs, puis avait quitté la région de peur d'être assassiné par sa belle famille, mais il y était revenu pour voir ses parents, a expliqué ce responsable. Une chasse à l'homme a été déclenchée pour retrouver les meurtriers, a ajouté Ghazi Salahuddin.

A LIRE AUSSI 
>>  Pakistan : une ado tuée pour avoir aidé sa voisine à fuguer avec son petit ami >>  Indignation et rebondissements après un nouveau "crime d'honneur"
>> 
Un couple retrouvé dans des boîtes

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent