Paradise Papers : 3 choses à savoir sur l'Île de Man

DirectLCI
PARADIS FISCAL - Outre ses agréments fiscaux, l'Île de Man a su se tailler une réputation internationale avec plusieurs spécificités. Alors que le bout de terre britannique est sous le feu de l'actualité, LCI vous parle de ses animaux, de sa célébrité et son parcours de moto.

C'est une île de 572 km², pas vraiment britannique, encore moins indépendante située dans la mer d'Irlande, entre le côte ouest de l'Angleterre et l'Ulster. Un bout de territoire passé sous le feu des projecteurs après la crise financière de 2008 quand, un an plus tard, l 'OCDE décida de dresser une liste des différents paradis fiscaux au monde. Aujourd'hui, elle est considérée comme telle par 7 pays de l'Union européenne, même si son ministre des Finances a réfuté le terme au micro de France Info.


Pour raisons fiscales encore, l'Île de Man est revenue sur le devant de la scène quand fut apportée la preuve que Patricia Cahuzac, ex femme de l'ancien ministre du Budget, y possédait un compte en banque. Le bout de territoire situé entre l'Irlande et la Grande-Bretagne a refait parler de lui depuis le 5 novembre, jour des premières révélations des Paradise Papers, scandale d'optimisation fiscale qui a vu nombre de multinationales, responsables et célébrités en tout genre être épinglés pour avoir dissimulé quantité de leurs avoirs dans des paradis fiscaux. L'Île de Man avait par exemple été évoquée au sujet de Lewis Hamilton, champion de F1 qui avait pu éviter de payer une TVA sur son jet privé en passant par la dépendance de la Couronne britannique.

Une race de chats sans queue

Selon la légende, le Manx était la dernière espèce d'animal à embarquer sur l'arche de Noé. Il aurait payé son statut de retardataire en voyant la porte du gigantesque navire se refermer sur sa queue et la sectionner . Cette absence a pourtant une autre explication. En effet, elle est due à la tradition consanguine des félins de l'île. Une pratique qui, génération après génération, a fini par marquer au corps la race des Manx.

Une course de moto mortelle

Le Tourist Trophy est une des courses les plus célèbres au monde. Elle est aussi l'une des plus dangereuses. Une vitesse vertigineuse, des virages ultra serrés obligeant les participants à coucher leur moto sur la route, et un environnement changeant – la course traverse des villages, longe des ravins – qui multiplie les risques pour les compétiteurs. Cette année, le motard britannique Davey Williams a trouvé la mort après un spectaculaire accident, faisant monter à 147 le nombre de morts au cours de la course. Le débat sur son interdiction ne s'arrête jamais, mais depuis son lancement en 1907, le Tourist Trophy reste cette institution qui fait affluer des milliers de personnes sur l'Île de Man chaque année, de la fin du mois de mai au début du mois de juin.

Mark Cavendish, (presque) le cycliste le plus rapide du monde

Le titre lui est disputé depuis quelques années, déjà, mais Mark Cavendish reste encore ce sprinteur capable de tout emporter sur son passage, comme il l'avait prouvé en 2016 en remportant 4 étapes du Tour de France et la médaille d'argent aux championnats du monde. Malgré une année 2017 plombée par la malchance, Mark Cavendish fait encore partie des cyclistes les plus rapides au monde. Champion du monde en 2011, 30 victoires d'étapes du Tour de France au compteur, le Manx Express fait partie de ceux qui ont contribué à la grande popularité du cyclisme en Grande-Bretagne.

Plus d'articles

Sur le même sujet