"Paradise Papers" : comment fonctionne l'ICIJ, le consortium de journalistes à l'origine des révélations

DirectLCI
MÉDIAS – Le Consortium international des journalistes d’investigation est à l’origine de la révélation des nombreux scandales internationaux d'évasion fiscale. "Lux Leaks", "Panama Papers" et aujourd'hui "Paradise Papers", zoom sur le plus grand collectif de journalistes au monde.

Encore un scandale d'évasion fiscale révélé par la presse. Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ, en anglais) a décortiqué les "Paradise Papers", des millions de documents qui mettent au jour un système international d’utilisation de sociétés offshores par des personnalités, pour mettre à l’abri, via des pratiques d'optimisation fiscale légales, leur fortune dans des paradis fiscaux, grâce à Appleby, un cabinet d’avocats . Une centaine de journalistes, issus de plus de 60 pays, ont contribué à révéler ce scandale". LCI passe à la loupe la plus grande collaboration journalistique au monde.

En vidéo

"Paradise Papers" : 350 milliards d'euros ont échappé au fisc

Des enquêtes mondiales sur la corruption et l'évasion fiscale

Fondé en 1997 par le journaliste américain Chuck Charles Lewis, l’ICIJ est un réseau indépendant de journalistes qui enquêtent sur des affaires internationales. Basé à Washington aux Etats-Unis, il est actuellement dirigé par la journaliste Sheila Coronel. Son objectif est de "creuser des problématiques qui ne s’arrêtent pas aux frontières", autour de la criminalité, la corruption et la transparence des pouvoirs. Il veut défendre un journaliste conçu comme un "chien de garde", explique-t-il sur son site .


Les journalistes de l’ICJI sont assistés d’experts, d’avocats, d’informaticiens, qui leur fournissent des données analysées. L’ICIJ s’associe ensuite à des médias du monde entier pour diffuser et révéler (gratuitement) les affaires. 

Plus de 190 journalistes dans 65 pays

L'ICIJ collabore avec des médias aux quatre coins du monde : Washington Post, BBC, El Mundo, Le Soir, The Guardian, Le Monde… mais aussi des journaux d’Azerbaïdjan, Finlande, Nigeria, Costa Rica, etc. Au total, pas moins de 65 pays collaborent au Consortium, pour un total de plus de 190 journalistes impliqués. En France, Le Monde est un partenaire historique de l’ICIJ. Dans l’affaire "Panama Papers", l’équipe de Cash Investigation de France 2 avait eu également accès à des documents, tout comme pour les "Paradise Papers".


Le Consortium fait appel aux plus grands journaux du monde pour l’aider à recouper les informations contenues dans un grand nombre de fichiers. Plus de 11 millions de documents avaient par exemple été passés à la loupe pour le "Panama Papers", ce qui avait nécessité la collaboration de 107 médias. Mais ce journalisme d’investigation ne serait pas possible sans les lanceurs d’alertes - souvent anonymes -, qui font fuiter des documents secrets. Dans le cas du "Panama Papers", une source secrète avait ainsi fourni les documents au journal allemand Süddeutsche Zeitung, qui avait ensuite partagé ces informations avec le Consortium. Avec l’ICIJ, les révélations prennent une dimension mondiale inédite puisqu’elles sont révélées en même temps par tous les médias membres.

En vidéo

Panama papers : comment les personnalités ont joué sur "les failles légales" du offshore

Offshore Leaks, Swiss Leaks, Lux Leaks ... et bien d'autres

Parmi les scandales les plus retentissants révélés par l'ICIJ, le "Offshore Leaks" avait permis de mettre à jour en avril 2013 une sorte de guide des paradis fiscaux dans le monde. Les affaires "Swiss Leaks" et "Lux Leaks", qui révélaient là encore l’existence d’un vaste système de fraude fiscale en Suisse et au Luxembourg, ont également été coordonnées par le Consortium.

L’ICIJ a également mené des enquêtes sur le trafic de tissus humains, le pillage des océans, le scandale de l’amiante dans les pays en voie de développement ou encore sur la contrebande des compagnies de tabac. Il a reçu de nombreux prix pour son travail d’enquête incomparable.

Plus d'articles

Sur le même sujet