Paraguay : interdite d'avorter, la fillette violée par son beau-père a accouché

International
FAIT DIVERS - Mise enceinte par son beau-père à l'âge de 10 ans, une jeune fille n'avait pourtant pas pu avorter en raison d'une législation draconienne en la matière. Elle a fini par accoucher, jeudi 13 août, à Asuncion.

Un fait divers sordide vient de connaître son épilogue, au Paraguay. Une très jeune fille, aujourd'hui âgée de 11 ans et tombée enceinte à l'âge de 10 ans après avoir été violée par son beau-père, a accouché jeudi 13 août à Asuncion, la capitale du pays.

Son avortement refusé

Ce dernier, âgé de 42 ans, avait été arrêté en mai dernier et voyait peser sur lui de lourds soupons d'agressions sexuelles sur les deux autres enfants de la fratrie, âgés respectivement de 8 et 13 ans.

Mais l'accouchement n'a jamais été remis en question, du moins d'un point de vue légal. En effet, l'avortement est interdit dans ce pays d'Amérique latine où l'Eglise pèse de son poids, sauf en cas de danger pour la santé de la mère dans un délai de 20 semaines. A 22 semaines, la jeune fille avait essuyé un refus de la part de la justice.

EN SAVOIR +
>>
Le Paraguay juge "hors de question" l'avortement d'une jeune fille violée à 10 ans
>>
Le beau-père arrêté

Un enfant baptisé "Miracles"

Les risques étaient pourtant grands pour cette très jeune fille, notamment du fait du sous-développement de son utérus. Si la grossesse a été jugée "normale" sur le plan physique, l'accouchement n'a pas été sans difficultés. La petite a d'ailleurs dû subir une césarienne pour mettre au monde son enfant, baptisé "Milagros" (Miracles en espagnol).

Face à ce dénouement, Amnesty International a fustigé la "législation draconienne" du Paraguay sur l'avortement. Car la jeune fille n'est pas seule dans cette situation, loin s'en faut. Dans ce pays, 650 fillettes de 10 à 14 ans ont accouché en 2014. La même année, elles étaient 20.000, âgées de 15 à 19 ans, à être tombées enceintes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter