Pays-Bas : un député anti-islam diffuse des caricatures de Mahomet à la télévision

Pays-Bas : un député anti-islam diffuse des caricatures de Mahomet à la télévision

DirectLCI
PROVOCATION - Le fameux député d'extrême-droite néerlandais Geert Wilders, connu pour ses positions contre l'islam, a diffusé mercredi des caricatures du prophète Mahomet à la télévision publique néerlandaise. Une initiative qui n'a pas échappé aux critiques.

Une nouvelle provocation. Pendant un temps d'antenne réservé aux partis politiques sur la chaîne NOS, la télévision publique néerlandaise, le député anti-islam Geert Wilders a diffusé ce mercredi un spot de 2 minutes 44, montrant une dizaine de caricatures du prophète Mahomet.

Plus habitué à comparer le Coran à "Mein Kampf", le député néerlandais prétend cette fois-ci "défendre la liberté d'expression contre la violence", en réaction à une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) contre un concours de caricatures de Mahomet qui a eu lieu début mai au Texas.

"L'imagination malade" du député

Jugés blasphématoires pas de nombreux musulmans, ces dessins pourraient valoir à son Parti pour la Liberté (PVV), membre du même groupe européen que le FN, une suspension de temps d'antenne d'un à quatre ans, ont averti les autorités néerlandaise.

L'initiative du député d'extrême-droite a en tout cas été largement commentée. Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite basée en Egypte, a ainsi condamné jeudi dans un communiqué "l'imagination malade" du député. L'institution appelle par ailleurs "tous les musulmans à ignorer cet acte terroriste odieux".

Frans Zonneveld, porte-parole du parquet général, a lui indiqué que des poursuites pourraient suivre : "Nous verrons si nous recevons des plaintes : si c'est le cas, nous les examinerons", a-t-il expliqué.

À LIRE AUSSI >> Luz affirme dans "Les Inrocks" qu'il ne dessinera plus le prophète Mahomet

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter