Un réseau de pédopornographie avec plus de 400.000 membres démantelé en Allemagne

Un réseau de pédopornographie avec plus de 400.000 membres démantelé en Allemagne

COUP DE FILET - Après des mois d'enquête, la police allemande a annoncé, lundi 3 mai, le démantèlement d'un gigantesque réseau de pédopornographie sur le darknet. La plateforme existait depuis 2019.

"Boystown" comptait plus de 400.000 membres. Créée en juin 2019, la plateforme abritant l'un "des plus grands" réseaux de pédopornographie "au monde" sur le darknet, a été démantelée, a annoncé lundi 3 mai la police judiciaire allemande. Après plusieurs mois d'enquête d'une unité spéciale allemande, sous la coordination d'Europol, avec des ramifications aux Pays-Bas, en Suède, en Australie, aux États-Unis et au Canada, le démantèlement de "Boystown", littéralement "la ville des garçons", a eu lieu à la mi-avril. Quatre suspects, dont trois individus qualifiés de "dirigeants présumés", ont été arrêtés. 

Dans un communiqué, la BKA, la police criminelle fédérale, a expliqué que "Boystown" avait une "vocation internationale" et "servait à l'échange mondial de pornographie juvénile, principalement des enregistrements d'abus de jeunes garçons". La plateforme, "ne pouvant être atteinte que" par le Darknet, "a été divisée en différentes zones afin de permettre un classement structuré et une récupération facile du contenu pédopornographique", a-t-elle précisé, avec deux forums de discussion affiliés permettant l'échange de photos, de vidéos et la communication sécurisée entre les membres, via des canaux linguistiques. 

Quatre suspects arrêtés

Trois Allemands, âgés respectivement de 40, 49 et 58 ans, ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés "d'avoir été les administrateurs de la plateforme pédopornographique". En plus de s'occuper de la gestion du réseau, ils étaient chargés "du suivi des clients", a précisé la police allemande. Les membres de la plateforme ont reçu des consignes de sécurité de leur part pour surfer en toute sécurité sur "Boystown" afin de minimiser le risque de découverte par les forces de l'ordre. Le quatrième, un homme de 64 ans, est suspecté d'avoir été l'un des utilisateurs les plus actifs de la plateforme, avec plus de 3500 messages postés.

Lire aussi

En octobre 2020, LCI vous avait révélé un vaste coup de filet en France. Selon nos informations, 65 hommes avaient été interpellés dans plusieurs villes de France. Ils étaient soupçonnés d'avoir consulté de façon régulière des contenus pédopornographiques sur la Toile. Un logiciel du FBI avait permis d'identifier un grand nombre de ces suspects.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.