Pédophilie : le scandale qui éclabousse le Parlement britannique

Pédophilie : le scandale qui éclabousse le Parlement britannique
International

ROYAUME-UNI - Le gouvernement britannique a promis lundi de "faire toute la lumière" sur des accusations de pédophilie impliquant députés et hauts responsables politiques dans les années 1980-1990.

A peine relevé du scandale Jimmy Savile, le Royaume-Uni est éclaboussé par une nouvelle affaire retentissante de pédophilie. Cette fois, des députés et des hauts responsables politiques sont visés. Le Premier ministre David Cameron a promis lundi "de faire toute la lumière" et d'"explorer toutes les pistes pour découvrir la vérité sur ce qui s'est passé".

L'affaire a éclaté la semaine dernière lorsque le député travailliste Simon Danczuk a pressé Leon Brittan, l'ancien ministre de l'Intérieur, de dire ce qu'il avait fait des documents reçus en 1983 des mains de Geoffroy Dickens. Ce dernier, aujourd'hui décédé, était un député très engagé dans la lutte contre la maltraitance des enfants et entendait prouver l'implication de plusieurs figures politiques dans un réseau pédophile.

Des documents volatilisés

Un audit lancé en 2013 a permis d'identifier des "éléments faisant référence à des abus sur mineurs présumés" entre 1979 et 1999. Mais ce rapport a également pointé du doigt plus d'une centaine de documents manquants relatifs à des accusations d'abus sexuels à l'encontre d'enfants, relançant les spéculations sur une volonté d'enterrer l'affaire.

Face aux pressions, la ministre de l'Intérieur, Theresa May, a chargé lundi le président de la Société nationale de protection de l'Enfance de conduire un nouvel audit. Elle a également annoncé l'ouverture d'une enquête générale sur la façon dont les institutions publiques gèrent les cas d'abus sur des enfants. Car ce nouveau scandale intervient après la multiplication d'enquêtes concernant des actes de pédophilie dans le pays remontant aux années 60-90. Des enquêtes qui font suite à l'affaire Jimmy Savile, du nom de l'ex-animateur vedette de la BBC décédé en 2011. Il est aujourd'hui considéré par Scotland Yard comme "l'un des pires criminels sexuels de l'histoire du pays".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent