Pendant l'accouchement, son cœur s'arrête de battre 45 minutes puis... repart

International
FLORIDE – Une femme de 40 ans a vécu en septembre dernier un véritable miracle à l'hôpital de Boca en Floride (Etats-Unis) où elle s'était rendue pour accoucher. Son cœur qui s'était arrêté de battre pendant 45 minutes est reparti alors qu'on la croyait morte.

Le bébé comme la maman aujourd'hui se portent bien. Pourtant, celle qui a donné naissance à une petite fille il y a deux mois à l'hôpital de Boca en Floride (Etats-Unis) a vécu un véritable miracle.

Le 23 septembre dernier, Ruby Graupera-Cassimiro, 40 ans, a été admise dans l'établissement pour accoucher. Les médecins pratiquent alors une césarienne et donnent naissance à sa fille. La mère, elle, connaît une complication pendant l'opération, a révélé CBS News dimanche. En effet, une partie du liquide amniotique pénètre dans son sang et remonte jusqu'au cœur de la quadragénaire qui s'arrête alors de battre.

Aucune séquelle

Les médecins tentent tout pour la réanimer. En vain, ils ne peuvent que constater le décès. Mais alors qu'ils s'apprêtent à annoncer la triste nouvelle à la famille, une impulsion cardiaque est enregistrée sur la patiente. 45 minutes après s'être arrêté, le cœur de Ruby Graupera-Cassimiro bat de nouveau.

Selon les statistiques, seules 24% des personnes qui ont eu un arrêt cardiaque à l'hôpital parviennent à s'en sortir. Lorsqu'ils ne sont pas dans une structure hospitalière, elles sont moins de 10 %. Ruby Graupera-Cassimiro fait partie de ces miraculées. De surcroît, elle n'a aucune séquelle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter