Pendant l'alerte maximale à Bruxelles, le roi de Belgique était en thalasso...

Pendant l'alerte maximale à Bruxelles, le roi de Belgique était en thalasso...

International
DirectLCI
DÉTENTE - Selon la presse belge et le Canard Enchaîné, le roi des Belges Philippe et la reine s'offraient un week-end détente en Bretagne les 21 et 22 novembre, alors que leur pays était en alerte attentats niveau 4. Un périple qui passe mal, même si le couple royal a fini par rentrer.

Les Belges vivaient dans l'angoisse et, pendant ce temps, leur roi et leur reine se prélassaient en Bretagne. Selon le journal belge Het Nieuwsblad  (traduit par Le Soir ), ainsi que Le Canard enchaîné, Philippe de Belgique et Mathilde se sont offert un week-end en thalasso les 21 et 22 novembre dernier, alors même que leur pays retenait son souffle face au terrorisme et décrétait l'alerte attentats de niveau 4.

Ils n'ont pas écourté le séjour

Un week-end à Quiberon prévu de longue date, selon la presse belge, que les souverains n'auraient voulu écourter pour rien au monde. Selon la même source, les services de sécurité français se seraient étonnés de la situation, compte tenu de l'aspect critique de la situation en Belgique.

Le Canard enchaîné, qui détenait l'information depuis ce fameux week-end, moque dans son édition à paraître mercredi 2 décembre le comportement royal. "Il avait disparu pendant l'alerte attentat. Nous avons retrouvé le roi des Belges", indique l'hebdomadaire satirique.


Dans le Canard, on retrouvera ainsi une jolie photo du roi en peignoir, sirotant un cocktail. La fin de l'histoire : le roi et la reine, peut-être pris de remords, ont fini tout de même par rentrer "un peu plus tôt que prévu". L'aventure risque de faire du bruit dans une Belgique paralysée depuis deux semaines par la menace terroriste.

À LIRE AUSSI
>> Risques d'attentats en Belgique avec "armes et explosifs"

>> PHOTOS - Bruxelles ville déserte pendant l'alerte attentats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter