"Pensez comme un homme" : sexiste, la publicité Bic ?

International

BAD BUZZ - Une publicité jugée sexiste, publiée par Bic sur les réseaux sociaux à l'occasion de la journée des femmes en Afrique du Sud, a valu à la marque de nombreuses critiques des internautes. Pour ne rien arranger, la société s'est défendue plutôt maladroitement.

Un très mauvais coup de pub. Bic, la célèbre marque de stylos, entre autres produits jetables, vient de s'offrir une belle polémique à l'occasion de la journée des femmes en Afrique du Sud.

Un slogan jugé sexiste et choquant

La publicité, postée sur Facebook et Twitter dimanche par les comptes sud-africains de la société, se voulait être un message inspirant à destination des femmes... mais n'a pas vraiment visé juste. Sur le visuel publié, figurait ce texte : "Ressemblez à une fille, agissez comme une dame, pensez comme un homme, travaillez comme un patron". "Pensez comme un homme ?" Le slogan a rapidement été jugé sexiste par les internautes, qui n'ont pas manqué de partager leur exaspération.

"Si cela ne vous dérange pas Bic, je préfère ressembler à une femme, agir comme une femme, penser comme une femme et travailler comme une femme", pouvait-on lire en réponse à la publication sur Facebook, ou encore "Ma boss est une femme, mais elle ne pense pas comme un homme et ne s'habille pas comme une fille, dois-je lui confisquer ses stylos ?" rapporte The Independant .

La défense très maladroite de Bic

Sa communication initiale ratée, Bic n'a pas tardé à réagir face au bad buzz sur les réseaux sociaux. Pour se défendre, la marque a ainsi souligné ce mardi, après quelques excuses, qu'elle ne pensait pas à mal, soulignant que la citation "valorisante" avait été sortie de son contexte, et ajoutant un lien vers son origine. A savoir, un article publié sur le blog d'une agence de communication australienne. Problème : le site en question, d'ailleurs qualifié de "bizarre" par certains internautes, ne fait pas vraiment autorité. Sur ce blog se trouvent certes quelques conseils pour les femmes actives, mais surtout des idées pour améliorer le design de son site Internet et autres posts sur le marketing.

Loin d'être calmés par l'article, les internautes n'ont pas manqué de souligner la très grande maladresse de celui-ci. Son auteur y explique notamment que s'habiller comme une femme mais penser comme un homme est "un bon moyen de se faire remarquer", car cela montre "que vous avez confiance et que vous savez ce que vous faîtes".

Se rendant bien compte que cette explication n'arrangeait pas vraiment ses affaires, Bic a finalement supprimé ses premières excuses pour en publier d'autres, plus sobres, quelques heures plus tard. "Nous sommes terriblement désolés si nous vous avons offensés. Ce n'était pas notre but, mais nous comprenons notre erreur. Nous n'aurions pas dû publier cette publicité", a déclaré la société sur sa page Facebook sud-africaine, promettant qu'elle ne comettrait plus ce genre d'erreur. La publicité polémique a depuis été supprimée de la page. Et si Bic regrette sans doute ce mauvais coup de pub, la marque pourra toujours se rassurer en constatant qu'une université malaisienne avait connu la même mésaventure en mars dernier en utilisant cette même citation, décidément très appréciée des agences de publicité.

Hi everyone. Let’s start out by saying we’re incredibly sorry for offending everybody - that was never our intention,...

Posted by Bic South Africa on  mardi 11 août 2015

À LIRE AUSSI
>>  Le dérapage sexiste de Donald Trump contre une journaliste star de Fox News
>> 
Pourquoi le "Dad Bod" est une mode sexiste

Lire et commenter