Persécutions des Rohingyas : la communauté internationale pantoise face au silence d’Aung San Suu Kyi

DirectLCI
Dirigeante de facto du gouvernement birman depuis un an, Aung San Suu Kyi se refuse de condamner les persécutions subies par la minorité musulmane des Rohingyas. Un silence qui suscite l’incompréhension de la communauté internationale, d’aucuns exigeant même qu’on lui retire son Prix Nobel.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13H du 16 septembre 2017 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez dans cette édition du 16/09/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet