Peste porcine en Belgique : près de 4 000 porcs abattus

International
DirectLCI
JT 13H - La peste porcine inquiète les éleveurs à la frontière franco-belge. Pour éviter la prolifération du virus, ils sont obligés d'abattre leur cheptel.

Une quinzaine de sangliers porteurs de la peste porcine africaine ont été découverts dans le sud-est de la Belgique. Par précaution, les éleveurs de la province du Luxembourg belge doivent abattre la totalité leur cheptel, soit près de 4 000 porcs d'élevage à compter de ce 28 septembre 2018. "On a accepté le fait qu'on soit sacrifié pour protéger tout le reste de la filière", déclare Gérald Schmitz, éleveur de la région. Et pour éviter une prolifération rapide du virus par les sangliers, l'accès aux forêts est interdit sur 63 000 hectares. De leurs côtés, les éleveurs français transfrontaliers ont renforcé les dispositifs de protection de leurs élevages.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 28/09/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 28 septembre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter