EN IMAGES - Canaries : le volcan Cumbre Vieja entre en éruption, de nombreuses habitations détruites

Depuis dimanche, un volcan en sommeil depuis cinquante ans s'est réveillé de manière spectaculaire dans l'archipel des Canaries. Il projette de la lave à des dizaines de mètres de haut. Des milliers d'habitants ont dû être évacués.

VOLCAN - Au terme d'une activité sismique intense, le volcan Cumbre Veija est entré en éruption sur l'île de La Palma. Le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a reporté un déplacement à l'étranger pour s'y rendre.

Les habitants et vacanciers ont été priés de rester à l'écart. Le volcan Cumbre Vieja à La Palma, l'une des îles Canaries espagnoles, est entré en éruption dimanche 19 septembre autour de 15 heures. Selon l'Institut de volcanologie (Involcan) de l'archipel, un épais panache de fumée est apparu dans l'après-midi, avant les premières coulées de lave. Les images impressionnantes montraient des jets de lave montant à plusieurs dizaines de mètres de haut. La température enregistrée montait à près de 1075 °C selon une équipe de vulcanologues présents sur place.

Lorena Hernandez Labrador, conseillère municipale à Los Llanos de Aridane, l'un des villages touchés par les coulées de lave, a indiqué à l'AFP qu'une "centaine de maisons" avaient été "détruites dans les communes de Los Llanos, El Paso et Tazacorte"

Plusieurs tremblements de terre avaient été ressenties au cours du week-end, certains culminant autour de 4 sur l'échelle de Richter. En tout, sur les neuf derniers jours, plus de 25.000 secousses de plus ou moins ressenties par les habitants ont été détectées autour du mont Cumbre Vieja. Des millions de mètres cubes de magma s'étaient déplacés à l'intérieur du volcan, tandis que le sol s'était élevé de plus de 10 centimètres dans la zone du volcan en raison de la montée du magma. L'île avait  été placée en état d'alerte au regard de cette activité sismique intense et propice à une éruption, la première du Cumbre Vieja depuis 1971.

Face à ces images spectaculaires, le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a reporté son départ pour l'Assemblée générale de l'ONU, à New York aux États-Unis, afin de se rendre au chevet des habitants de La Palma en raison de l'éruption volcanique en fin de soirée. D'origine volcanique, l'archipel espagnol des Canaries a connu sa dernière éruption en 2011, sous-marine cette fois, au niveau de l'île d'El Hierro, qui avait entraîné l'évacuation de plusieurs centaines de personnes de certaines zones de cette île.

Lire aussi

Cette fois-ci, 5000 personnes ont été évacuées par précaution dans les villages à flanc du mont, bien qu'aucun blessé n'ait été reporté pour l'heure. Les personnes handicapées ont été déplacées de certaines zones autour du volcan et les sentiers de randonnée ont été fermée. Les routes ont été dégagées par les autorités locales pour permettre l'acheminement de la Croix-Rouge et des pompiers. Selon le ministère de l'Intérieur, plus de 200 renforts des forces de l'ordre ont été mobilisés, dont une unité de l'armée spécialisée dans la gestion des catastrophes naturelles qui devait arriver dans la nuit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.