PHOTOS - Destruction du minaret penché de Mossoul : ces joyaux archéologiques saccagés par Daech

PHOTOS - Destruction du minaret penché de Mossoul : ces joyaux archéologiques saccagés par Daech
International

PATRIMOINE - L'organisation Etat islamique (EI) a été accusée cette semaine par l'armée irakienne d'avoir fait exploser le minaret et la mosquée de la vieille ville de Mossoul. Un trésor archéologique de moins entre la Syrie et l'Irak, théâtre de plusieurs actes identiques depuis 2014.

1/10

Dernier drame archéologique en date : la perte de l'emblématique mosquée al-Nouri et son minaret penché du XIIe siècle, connu sous le nom de "Hadba" ("la bossue"). Le groupe Etat islamique a fait exploser mercredi 21 juin au soir ce site de la vieille ville de Mossoul, où Abou Bakr al-Baghdadi avait donné en juillet 2014 son premier prêche en tant que leader du groupe terroriste.

2/10

En 2016, ce sont pas moins de 10.000 trous de fouilles sauvages qui ont été recensés sur le site archéologique syrien d'Apamée.

3/10

Le site assyrien de Tell Ajaja, l'un des plus riches de Syrie, a été amputé en août 2016 de nombreuses statues millénaires et de bas-reliefs. Des tunnels de 20 mètres y ont été forés, des fragments d'objets brisés sont visibles de part et d'autre du site ainsi que de gros trous au sol, séquelles des pillages..

4/10

En avril 2016, les spécialistes ont relevé pas moins de 1.593 fosses creusées à Mari, une ancienne ville mésopotamienne du IIIe siècle avant l'ère chrétienne, située à l'extrême sud-est de la Syrie.

5/10

Le 30 août 2015 c'est la cour extérieure du temple de Bêl, à Palmyre, en Syrie, que le groupe Etat islamique a partiellement détruit à l'explosif.

6/10

Le temple de Baalshamin, l'un des plus importants sanctuaires du site antique de Palmyre, avait commencé à être érigé en l'an 17. Les djihadistes l'ont fait exploser durant le week-end du 22 août 2015.

7/10

La fameuse statue du Lion d'Athéna, une pièce unique de trois mètres de haut qui se trouvait à l'entrée du musée de Palmyre, a disparu aussi en 2015 sous les coups de masse du groupe Etat islamique début juillet. Elle datait du 1er siècle avant J.C.

8/10

Le 2 juillet 2015, un organe de propagande islamiste, "Weyalat Halab", avait diffusé ces images présentées comme la destruction de statues de Palmyre saisies chez un trafiquant d'antiquités.

9/10

La ville fortifiée d'Hatra, fondée il y a plus de 2000 ans dans la province de Ninive, au nord de l'Irak, a été réduite en miettes par les démolisseurs de Daech en mars 2015.

10/10

Le groupe Etat islamique a publié en février 2015 une vidéo intitulée "Destruction des œuvres condamnables et exhortation au bien", montrant la mise à sac à coups de masse et de marteaux-piqueurs d'une grande partie de la collection du musée irakien de Mossoul.

Sur le même sujet

Et aussi

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent