PHOTOS ET VIDEO - François, troisième pape à se recueillir, en silence, au camp d’Auschwitz-Birkenau

International

1/6 Deux papes, l'un polonais et l'autre allemand, avaient visité Auschwitz avant François : Jean Paul II en 1979 et Benoît XVI en 2006.
2/6 Environ 1,1 million de personnes ont été tués à Auschwitz-Birkenau, dont un million de juifs européens. Plus de cent mille prisonniers non juifs, Polonais, Roms et prisonniers de guerre soviétiques y ont également péri. L'Armée rouge a libéré le camp en
3/6 Le pape est allé prier dans la cellule de la mort du saint polonais Maximilian Kolbe, un prêtre qui a offert sa vie pour sauver celle d'un père de famille. "Seigneur, aie pitié de ton peuple, Seigneur pardonne-nous tant de cruauté", a écrit François dans

AFP

4/6 Le pape a échangé quelques mots avec un groupe de douze rescapés du camp de la mort, Polonais, Juifs et Roms, dont la violoniste Helena Dunicz-Niwinska, 101 ans. Puis il a allumé un cierge devant le Mur de la mort, qu'il a touché de la main.

AFP

5/6 Ayant à peine franchi l'entrée, le pape François s'est plongé dans une prière silencieuse, la tête penchée, les yeux parfois fermés, pendant plus de dix minutes.

AFP

6/6 Le pape François a traversé à pied, seul et en silence, le célèbre portail orné des mots "Arbeit macht frei" (Le travail rend libre). 

AFP