PHOTOS - Revivez la folle soirée de François Hollande à la Maison-Blanche

PHOTOS - Revivez la folle soirée de François Hollande à la Maison-Blanche

International
DirectLCI
1/9 Le président français est arrivé seul à la Maison-Blanche peu après 19heures et a été chaleureusement accueilli par Barack et Michelle Obama, dont la tenue a fait sensation. L'épouse du président américain arborait en effet un bustier noir et une magnifi

AFP

2/9 Parmi les 300 invités conviés sous une vaste tente dressée dans les jardins de la Maison-Blanche, il y avait du beau monde. Un mélange de politiques – comme John Kerry ou Christine Lagarde – et de people.

AFP

3/9 Côté people, on a notamment pu apercevoir le plus français des acteurs américains : Bradley Cooper, accompagné de sa compagne, la mannequin Suki Waterhouse. Le comédien, qui a vécu un temps, pendant sa jeunesse, du côté d'Aix-en-Provence, vient d'achever

AFP

4/9 Barack Obama s'est montré combattif mardi soir à l'égard du camp adverse, majoritaire au Congrès.

AFP

5/9 En réponse, François Hollande a souligné que la France et les Etats-Unis "partagent des valeurs universelles mais aussi de grands sentiments l'un pour l'autre". "Vous aimez la France, vous ne le dites pas toujours parce que vous êtes timides, les América

AFP

6/9 François Hollande lors des voeux du 31 décembre 2012.

LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP

7/9 Le comédien Stephen Colbert a partagé également son dîner avec les époux Obama et François Hollande qu'il lui est arrivé de moquer dans ses sketches.

AFP

8/9 Parmi les autres invités figuraient de nombreux hommes politiques américains, comme le secrétaire d'Etat John Kerry ou le vice-président Joe Biden, et français, comme les ministres Fleur Pellerin, Arnaud Montebourg, Pierre Moscovici ou Laurent Fabius.

AFP

9/9 La chanteuse Mary J.Blige a ensuite pris le micro pour interpréter, en français s'il vous plaît, "Ne me quitte pas", de Jacques Brel. Nul doute que François Hollande, fraîchement séparé de Valérie Trierweiler, a dû apprécier le clin d'œil (ou pas).

AFP

Sur le même sujet

Plus d'articles