Piétons renversés à Londres : 11 blessés, la police parle d'un "accident de la circulation"

DirectLCI
ATTAQUE - Une voiture est montée sur un trottoir devant le Musée d'histoire naturelle à l'ouest de Londres, blessant au moins 11 personnes. Un homme a été arrêté. Cet incident n'est pas considéré comme un acte de terrorisme, précise la police.

11 personnes ont été blessées samedi dans l'ouest de Londres, dans le secteur du Musée d'histoire naturelle, après qu'une voiture a heurté des piétons devant le musée vers 14h20 (heure de Londres). La plupart des personnes blessées ont été touchées à la tête et aux jambes, 9 d'entre elles ont dû être hospitalisées. Selon un représentant de la police londonienne à LCI, la piste terroriste est exclue. Il s'agirait d'un accident de la circulation.

Un témoin, Leonard, a raconté à l'AFP avoir vu des scènes de panique. "J'étais près de la station de métro South Kensington, il y avait beaucoup de policiers. Et puis soudain une policière a crié à la foule de courir, et tout le monde est parti dans un mouvement de panique, beaucoup de gens criaient", a-t-il déclaré.

En vidéo

Londres : un témoin raconte la scène

Selon des tweets de la police londonienne, une personne a été arrêtée sur les lieux, sur Exhibition Road. "Des investigations sont en cours pour établir les circonstances et les motifs", précise la police dans un communiqué. 

Toujours sur les réseaux sociaux, selon plusieurs témoins, de nombreux policiers se sont rendus sur place, ainsi que plusieurs ambulances. La circulation a été bouclée.

D'autres témoins ont fait état d'hélicoptères survolant la zone.

La Grande-Bretagne est actuellement placée au deuxième échelon d'alerte, les services de sécurité jugeant hautement

probable une nouvelle attaque. Depuis le début de l'année, cinq attentats ont été commis sur le sol britannique, dont trois ont impliqué des véhicules-béliers.

   

Le 22 mars à Londres, un homme a foncé à bord d'un 4x4 sur des passants sur le pont de Westminster puis tué un policier à

l'arme blanche avant d'être abattu. L'attaque, revendiquée par l'organisation Etat islamique (EI), a fait cinq morts. Le 4 juin, une double attaque à la camionnette puis à l'armée blanche menée par trois hommes dans le secteur du London Bridge, au coeur de la capitale, a fait huit morts. Le même mois, un homme précipitait une camionnette sur des fidèles regroupés devant une mosquée du nord de Londres, faisant un mort.

Plus d'informations à venir...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter