Plus d'un mois après l'attentat contre le bus de Dortmund, Marc Bartra a fait son retour en vainqueur

DirectLCI
TRAUMATISME - Près de cinq semaines après l'attaque du bus du Borussia Dortmund, le 11 avril, dans laquelle il a été blessé au bras droit, le défenseur espagnol Marc Bartra est revenu sur le terrain, ce samedi soir, pour une victoire qui a envoyé son club en Ligue des champions.

L'explosion des trois bombes lui avait fracturé un os du bras. Cinq semaines après l'attentat dont son équipe de football a fait l'objet, le joueur de Dortmund Marc Bartra a fait ce samedi soir son grand retour sur le terrain. L'entraîneur Thomas Tuchel avait décidé de faire appel à son défenseur central  pour un match décisif, le dernier de la saison, que le Borussia devait absolument remporter s'il voulait prendre la troisième place du championnat et se qualifier directement pour la phase de poules de Ligue des champions. C'est chose faite, avec un match remporté 4-3, où Marc Bartra aura tenu sa place les 90 minutes, et qui garantit au club sa place en Ligue des champions la saison prochaine.


Bartra a séjourné plusieurs jours à l'hôpital après l'attentat du 11 avril survenu lorsque sont équipe partait disputer un quart de finale  de Ligue des champions contre Monaco. Avec un policier à moto accompagnant le bus, il fut la principale victime de ces explosions désormais élucidées. "C’étaient les 15 minutes les plus longues de ma vie", avait-il expliqué quelques jours après, toujours traumatisé.  "Aujourd'hui, j'ai reçu à l'hôpital la visite qui me rend le plus heureux", avait encore écrit l’ancien Barcelonais sur Instagram, accompagné d’une photo le montrant sur son lit d’hôpital, le bras plâtré et recevant la visite de sa femme et sa petite fille.  

Dans son long message, l'international ibérique a ainsi fait le récit de l'attaque, partagé entre douleur et angoisse : "La douleur, la panique et l'incertitude de ne pas savoir ce qui se passait, et combien de temps ça allait durer."  Opéré d'une fracture du radius et soigné pour des coupures au bras causées par des éclats de verre, l'Espagnol revient de loin. L'auteur présumé de l'attentat, lui, a été arrêté : il avait spéculé sur une chute des actions en bourse du Borussia et voulait décimer l'équipe pour faire chuter  les cours.

Plus d'articles

Sur le même sujet