Plus de 400 disparus après un naufrage sur le fleuve Yangtsé, en Chine

Plus de 400 disparus après un naufrage sur le fleuve Yangtsé, en Chine

CATASTROPHE MARITIME – Un navire de croisière a fait naufrage lundi soir dans le fleuve Yangtsé avec plus de 450 personnes à son bord. Seules 13 d'entre elles ont pour l'heure pu être secourues selon les médias chinois.

Les pertes humaines s'annoncent considérables. Un navire de croisière a sombré lundi soir dans le fleuve Yangtsé, faisant redouter la pire tragédie de l'histoire récente sur cette grande artère fluviale de la Chine. Au total, 458 personnes, dont 406 passagers chinois, faisaient le voyage entre Nankin (est de la Chine) et Chongqing (centre), lorsque le bateau a fait naufrage dans la région de Jianli (centre-est). Mais pour l'heure selon Chine nouvelle, seules treize personnes ont été secourues. Parmi elles, le capitaine et le chef mécanicien du Dongfangzhixing, une embarcation longue de 76 mètres.

La raison du naufrage n'a pas encore été déterminée, mais les deux hommes d'équipage ont affirmé que le bateau avait affronté une violente tempête. Les fortes pluies et les bourrasques rendent d'ailleurs difficiles mardi les opérations de sauvetage.

Des passagers prisonniers de la coque

Dans des images diffusées par la télévision publique, on voit des hommes en gilet orange dotés d'un chalumeau se tenant debout sur la coque émergée, et se préparant apparemment à y découper une ouverture.

Les secouristes ont à plusieurs reprises frappé à coups de marteau contre la coque du navire renversé, dont seule une petite partie émergeait au-dessus de la surface du fleuve, et ont entendu des coups en retour depuis l'intérieur du navire en perdition. Des médias locaux ont affirmé qu'au moins trois personnes avaient été ainsi repérées, prisonnières sous la coque, sans qu'on sache dans l'immédiat si celles-ci étaient incluses dans le bilan des personnes considérées comme "rescapées" par les autorités.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Un rappel vaccinal pour le Covid-19 tous les ans ? "Personne ne sait" mais "c'est plausible", selon Alain Fischer

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.