États-Unis : Sanders, Clinton, Warren, Buttigieg... ces personnalités qui pourraient intégrer l'administration Biden

États-Unis : Sanders, Clinton, Warren, Buttigieg... ces personnalités qui pourraient intégrer l'administration Biden

MAISON BLANCHE - Plusieurs rumeurs circulent concernant ceux qui, le 20 janvier, accompagneront Joe Biden au pouvoir. Parmi eux : l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, mais aussi Bernie Sanders ou Susan Rice.

Des caciques de la politique américaine pour "restaurer l'âme de l'Amérique ? Même si Joe Biden ne doit prendre les rênes du pouvoir que le 20 janvier, plusieurs noms circulent déjà concernant ceux qui feront partie de son administration. Des noms bien connus des électeurs américains, notamment ceux de Bernie Sanders ou Susan Rice.

Sur CNN, le sénateur socialiste Bernie Sanders - arrivé deuxième des primaires démocrates derrière Joe Biden – a ouvertement proposé ses services. "Si j'avais un portefeuille qui me permettait de me battre pour les familles de travailleurs, est-ce que je le ferais ?", a-t-il questionné, avant de répondre par l’affirmative : "Oui je le ferai." Interrogé concernant son intérêt à occuper les rênes du ministère du Travail, celui qui s'est mobilisé sans réserve en 2020 pour aider à faire gagner Joe Biden et Kamala Harris a botté en touche… avant de préciser : "Ce qui est vrai, c'est que je veux faire tout ce que je peux pour protéger les familles de travailleurs de ce pays qui vivent actuellement sous une énorme contrainte. Que ce soit au Sénat, que ce soit dans l'administration Biden, qui sait".

Autre représentante de l'aile gauche du parti, Elizabeth Warren, ex-candidate à la primaire démocrate, ne serait pas contre l'idée d'un poste comme secrétaire au Trésor. Elle est très connue dans le milieu politique comme un soutien sans faille d'une réforme de la régulation financière et bancaire. Mais son positionnement progressiste pourrait rendre sa confirmation devant un Sénat à majorité républicaine très difficile.

Toute l'info sur

L'Amérique se choisit Joe Biden et Kamala Harris

Lire aussi

Les "modérés" récompensés ?

Deux autres ex-candidats à la primaire démocrate, la sénatrice Amy Klobuchar et Pete Buttigieg, tiennent également la corde pour plusieurs postes dans l'administration, selon le Washington Post. La sénatrice du Minnesota pourrait être nommée par Joe Biden comme secrétaire à l'Agriculture. Elle propose depuis plusieurs années l'augmentation du soutien financier aux exploitants et des aides en cas de catastrophes naturelles. Son nom est également évoqué à la justice.

Encore inconnu il y a deux ans, l'ancien maire de la petite ville de Bend dans l'Indiana a été la sensation de la primaire démocrate. Pendant la course à la présidentielle entre Joe Biden et Donald Trump, l'ancien militaire a fait campagne partout dans le pays pour le désormais président-élu, n'hésitant pas aussi à aller régulièrement sur Fox News pour se confronter aux présentateurs de la chaîne pro-Trump. Sa fidélité pourrait être récompensée en lui proposant le poste de secrétaire d'État aux anciens combattants. Son nom est aussi évoqué au poste d'Ambassadeur des États-Unis à l'ONU.

Hillary Clinton pour "restaurer le prestige" des Etats-Unis ?

Tout comme Bernie Sanders, Susan Rice est, elle aussi, un visage célèbre chez les électeurs. Ambassadrice aux Nations unies, celle qui fut la conseillère à la sécurité nationale sous la présidence de Barack Obama est une des diplomates américaines les plus capées. Selon The Hill, elle pourrait reprendre du service auprès de Joe Biden et prendre la tête du ministère des Affaires Étrangères, le poste le plus important après ceux du couple exécutif. Reste à convaincre le camp républicain, qui lui reproche notamment sa gestion de l'attaque terroriste contre l'ambassade américaine de Benghazi (Libye) en 2012 et l'avait empêché d'occuper ce poste. 

Joe Biden aurait un autre nom sur ses tablettes : celui d'Hillary Clinton. Selon le Washington Post, l'ancienne secrétaire d'État pourrait occuper le poste d'ambassadrice américaine aux Nations Unies. Objectif ? "Restaurer le prestige et la réputation des Etats-Unis après le mandat du président Trump", selon un proche du camp démocrate. Autre personnage en lice pour faire son entrée avec Joe Biden à la Maison Blanche : Ted Kaufman. Âgé de 81 ans, celui qui a longtemps été son chef de cabinet était déjà présent à ses côtés en 1972, durant sa première campagne électorale. 

Qui posera ses valises aux côtés de Joe Biden ? Si ce dernier se réfute à commenter les rumeurs, il a d'ores et déjà choisi son futur chef de cabinet. À savoir Ron Klain, 59 ans. Ce démocrate a été le chef de cabinet du vice-président Al Gore. Sous la présidence de Barack Obama, Ron Klain a coordonné la réponse de la Maison Blanche à la crise Ebola en 2014. "Ron a été d'une valeur inestimable pour moi au cours des nombreuses années où nous avons travaillé ensemble", a déclaré jeudi Joe Biden à propos de celui qui fut son premier chef de cabinet lorsqu'il a été élu vice-président.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

EN DIRECT - Mort de VGE : l'ancien Président sera enterré à Authon ce samedi

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter