Manuel Valls, le candidat à la mairie de Barcelone le moins apprécié, selon un sondage

Manuel Valls, le candidat à la mairie de Barcelone le moins apprécié, selon un sondage

MAL AIMÉ - Manuel Valls est le moins apprécié des candidats à la mairie de Barcelone, selon un sondage publié ce jeudi dans un journal catalan. Et pourtant, sa notoriété est au beau fixe.

Dans la course à la mairie, il est bon dernier. Selon un sondage publié ce jeudi 18 octobre par le journal El Periodico de Catalunya, Manuel Valls est le moins apprécié des candidats à la mairie de Barcelone. Les élections pour la capitale catalane auront lieu le 26 mai prochain.

Toute l'info sur

La candidature de Manuel Valls

"Un candidat qui ne connaît pas Barcelone"

L'ancien Premier ministre a pourtant une belle notoriété. La majorité des interrogés (82,3%) savent ainsi parfaitement qui il est. Mais il n'obtient que la note de 3 sur 10 auprès des sondés. Chiffres d'autant plus surprenants que le candidat en deuxième position n'a, lui, qu'une renommée estimée à 62% de la population. De quoi confirmer le désamour des Catalans pour l’homme qui a traversé la frontière après l’échec de ses ambitions politiques en France.

Ainsi, malgré les efforts du parti Ciudadanos, qui a annoncé soutenir Manuel Valls, les électeurs ne sont pas séduits. Même le très célèbre Carles Puigdemont a taclé sa candidature. "Peut-il être candidat ? Oui, mais c'est un candidat qui ne connaît pas Barcelone, qui n'est pas connu à Barcelone", avait ainsi déclaré l'ancien président indépendantiste de la généralité de Catalogne.

Lire aussi

Le favori est, sans surprise, Ernest Maragall, candidat du parti indépendantiste ERC. Venant de la gauche républicaine, il est le seul à dépasser la note de 5 sur 10.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25% des plus de 75 ans ont été vaccinés en France

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée"

25 millions de Français partiellement reconfinés ? 20 départements en sursis jusqu'au 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Lire et commenter