Ces grands événements qui vont marquer l’année 2021 (si le Covid ne s'en mêle pas)

Ces grands événements qui vont marquer l’année 2021 (si le Covid ne s'en mêle pas)

CALENDRIER – Après une année 2020 perturbée par l'épidémie, que nous réserve 2021 ? LCI vous a sélectionné quelques-uns des grands événements qui vont marquer l'année.

Certains événements avaient été reportés voire annulés en 2020 en raison de l'épidémie. D'autres avaient été très perturbés par les mesures sanitaires. Après une année 2020 totalement bouleversée, 2021 pourrait être l'année du retour des "grans événements"... Sous réserve que la situation ne se complique pas à nouveau.  Voici les grandes dates à retenir pour l'année qui commence

Biden investi, Merkel passe la main

L’année va débuter avec l'investiture du président démocrate Joe Biden face à Donald Trump en novembre, après une élection dont le suspense aura duré des jours. Le 20 janvier, Joe Biden, 78 ans, deviendra le 46e président des États-Unis lors d’une cérémonie à Washington. Kamala Harris, elle, deviendra alors vice-présidente, une première pour une femme, noire qui plus est. Nul ne sait pour l’instant si l’actuel président Donald Trump compte assister à ce moment solennel. 

Outre-Rhin, le 26 septembre sera une date politique importante. La chancelière Angela Merkel, au pouvoir depuis 2005, cédera sa place à l’occasion des élections législatives. Trois candidats au sein de son parti, la CDU, se battent officiellement pour sa succession : Friedrich Merz, Norbert Röttgen et Armin Laschet.

Autre élections d'importance : le 18 juin, l’Iran votera pour son prochain président. Une date clé pour le pays puisque Hassan Rohani, au pouvoir depuis 2013, ne pourra pas prétendre à un nouveau mandat en vertu de la Constitution.

Cinéma : le retour des tapis rouge

Un mois plus tard, le 28 février, aura lieu la cérémonie hollywoodienne des Golden Globes, qui récompense les meilleurs films et séries télévisées. Avec les Oscars, c’est la principale récompense de cinéma aux États-Unis. 

La 46e cérémonie des Césars, récompensant les meilleurs films de l'année précédente, est quant à elle prévue le 12 mars après une année marquée par une très forte baisse de la fréquentation. Il y a un an, les Césars s'étaient tenu dans une ambiance fracassante : l’actrice Adèle Haenel quittait la cérémonie après la remise du prix du meilleur réalisateur à Roman Polanski et Virginie Despentes écrivait deux jours plus tard une tribune dans Libération, affichant le crédo suivant "On se lève et on se casse".

Elle devait se tenir le 28 février comme les Golden Globes. La cérémonie des Oscar aura, elle, lieu le 25 avril si l'évolution de l'épidémie aux Etats-Unis le permet.  Du cinéma encore et toujours, avec la 74e édition du Festival de Cannes qui doit s’ouvrir le 11 mai, pour une durée de 11 jours et remettre la Palme d'Or à sa clôture. L’an dernier, le Festival avait dû renoncer à avoir lieu à cause de l’épidémie.

Thomas Pesquet à nouveau dans l'Espace

Il va à nouveau nous faire rêver depuis tout là-haut. Thomas Pesquet prendra place le 30 mars à bord d'un vaisseau Space X pour rejoindre - une nouvelle fois - la station spatiale internationale. 

Sarkozy, Mediator, attentats de Paris

Sur le plan judiciaire, plusieurs procès  d'importance sont prévus à la fin de l'hiver et au printemps ainsi qu'à partir de septembre. Le 1er mars, le jugement sera rendu pour Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite des "écoutes". Et l’ancien président n’en aura pas fini de ses démêlés avec la justice puisque le 17 mars, s’ouvrira son procès dans l’affaire Bygmalion. Il doit durer jusqu’au 15 avril.

Le 29 mars, le jugement du procès du Médiator doit - là aussi - être rendu. Le médicament, prescrit comme coupe-faim par les laboratoires Servier pendant plus de 30 ans, a conduit à un  scandale sanitaire. Il aurait entrainé la mort de 1 000 à 2 000 personnes en France à cause de son risque augmenté de valvulopathies cardiaques. Une amende de 8,2 millions d'euros a été requise contre Servier.

A partir du 8 septembre aura lieu le procès des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Un procès hors norme qui se tiendra pour six mois dans l’ancien Palais de Justice de Paris, sur l’île de la Cité. 20 personnes ont été renvoyées devant la cour d'assises spéciale, dont Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos du 13 novembre. Au total, 14 accusés sont aux mains de la justice française ou de la justice belge et 6 autres sont visés par un mandat d’arrêt. 

Ligue des Champions, Roland-Garros, Jeux Olympiques... enfin du sport sans Covid ?

Au mois de mai aussi, ce sera l’occasion de regarder un peu de sport avec la Finale de la Ligues des Champions, organisée à Istanbul. En août dernier, le PSG avait perdu en finale face au Bayern Munich après un tournoi lui aussi marqué par le Covid. Le 23 mai, c’est Roland-Garros qui reprendra, à côté de Paris. Le célèbre tournoi doit durer jusqu’au 6 juin. En 2020, il avait été reporté en septembre et organisé dans des conditions sanitaires compliquées. 

Le mois de juin sera lui aussi placé sous le signe du sport. Le 11 juin, L’Euro de football se tiendra pour un mois, un an après sa date initiale. Plusieurs pays devaient à cette occasion accueillir les matches, mais il est probable que l’UEFA décide de réduire le nombre de pays hôtes. Le 26 juin, le Tour de France va repartir sur les routes, avant d'arriver dans la capitale le 18 juillet. Le 23 juillet, Tokyo organisera la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Ils doivent durer jusqu’au 8 août, avec ou sans spectateurs -la question reste ouverte.

Elections régionales : finalement en juin

En juin, se tiendront les élections régionales en France. Celles-ci étaient programmées pour le mois de mars mais ont été finalement reportées pour les raisons sanitaires et ne pas reproduire le traumatisme des élections municipales, avec un entre-deux-tours d'une durée interminable.  Elles devraient avoir lieu soit les 13 et 20 juin soit les 20 et 27 juin. 

L'année 2021 sauvera-t-elle la planète ?

2020 devait être l’année de la biodiversité et puis l’épidémie a pris le dessus. Qu’à cela ne tienne, le Congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) sera bien organisé. Marseille accueillera donc du 3 au 11 septembre des milliers de dirigeants, d’experts, de membres de la société civile et d’associations afin de "déterminer de façon démocratique les questions les plus urgentes en matière de conservation de la nature, ainsi que les actions à entreprendre pour y répondre", selon l’UICN.

Et puis, du 1er au 12 novembre, la COP26 doit se tenir à Glasgow, en Écosse, après voir été annulée pour la fin 2020. Une Conférence des Parties importante puisque les États signataires de l’Accord de Paris, en 2015, doivent faire le point sur leurs engagements pour parvenir à limiter de 1,5° la hausse de la température mondiale d’ici la fin du siècle. En théorie, ils avaient jusqu’au 31 décembre 2020 pour publier de nouveaux objectifs plus ambitieux de réduction de leurs émissions. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter