Pollution, eau, environnement... les chiffres accablants de l’OMS sur la mortalité infantile

International
DirectLCI
CALAMITÉ - Selon deux rapports de l’OMS dévoilés ce lundi 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année dans le monde à cause de la pollution, de l’eau non potable et du manque d’installations sanitaires.

Le chiffre est accablant. Tous les ans dans le monde, 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans meurent à cause de la pollution ou du manque d’installation sanitaire. Ce bilan est dressé par deux rapports de l’Organisation mondiale de la santé intitulés "Un monde durable en héritage : Atlas de la santé infantile et de l’environnement" et "Ne polluez pas mon avenir ! : l’impact environnemental sur la santé infantile", dévoilés par Le Monde. Voici les chiffres les plus marquants de cet état des lieux :

26% des décès auraient pu être évités

Sur les 5,9 millions de décès d’enfants de moins de 5 ans survenus en 2015, l’OMS estime que 26% auraient pu être évités grâce à une meilleure prise en charge des risques environnementaux. L’institution rappelle au passage que 10% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. 

570.000 morts à cause des maladies respiratoires

La pollution intérieure, extérieure ainsi que le tabagisme passif entraînent des maladies respiratoires responsables du décès de 570.000 enfants chaque année. 

361.000 morts à cause des diarrhées aiguës

Privés d’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires, 361.000 enfants meurent tous les ans à cause de diarrhées aiguës. 

270.000 bébés meurent avant un mois

Parce qu’ils sont nés prématurés et ne sont pas pris en charge par une structure de santé, parce qu’ils arrivent au monde dans un lieu où l’eau potable n’est pas accessible ou parce qu’ils naissent dans un environnement où l’air est vicié, 270.000 bébés ne survivent pas au-delà de leur premier mois. 

306.000 décès liés au paludisme

Transmis par les piqûres de moustiques, le paludisme sévit toujours dans 91 pays. Un traitement permet de réduire l’intensité de l’infection et le décès du malade. Mal ou non pris en charge, 306.000 enfants sont morts de la malaria en 2015, dont la très grande majorité en Afrique subsaharienne. 

En vidéo

1,4 million d'enfants menacés de famine en Afrique

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter