Marée noire au Brésil : Jair Bolsonaro annonce que "le pire est à venir"

International

ENVIRONNEMENT - Le président brésilien Jair Bolsonaro a affirmé dimanche que "le pire est à venir" concernant la mystérieuse marée noire qui a déjà souillé plus de 200 plages dans le nord-est du pays.

La population brésilienne avait été prévenue le 29 juillet : un important déversement d'hydrocarbures avait été détectée au large, au nord-est du pays, à plus de 700 km des côtes de l'État de Paraïba. Et puis, le 30 août, le pétrole est apparu pour la première fois, sur les côtes du Nordeste. Il s’étend aujourd’hui jusque dans l’État de Bahia, quelque 2000 km plus au sud. En tout, 200 plages sont touchées. Une catastrophe à échelle locale, notamment dans la région d'Abrolhos, près de Bahia, sanctuaire pour les baleines à bosse et pour des formations coralliennes uniques au monde...

Ce qui est arrivé et a été ramassé jusqu'à présent est une petite quantité de ce qui a été déversé.- Jair Bolsonaro

"Ce qui est arrivé et a été ramassé jusqu'à présent est une petite quantité de ce qui a été déversé. Le pire est à venir", a cependant prévenu le président du Brésil, Jair Bolsonaro, dimanche durant un entretien accordé à la chaîne de télévision Record. Le dirigeant a aussi indiqué s’attendre à "une catastrophe bien plus grande" que celle déjà constatée, et dénoncé un acte "criminel", censé être à son origine.

Lire aussi

Depuis vendredi, les autorités brésiliennes accusent le pétrolier grec "Bouboulina", vers lequel "tous les indices" convergeraient, notamment l’analyse de données satellitaires. Mais la société grecque gérante du pétrolier, Delta Tankers, continue de démentir. Globo a, du reste, retracé le parcours du tanker, retenu aux Etats-Unis durant quatre jours pour des problèmes techniques, avant de s’approvisionner au Venezuela puis de continuer vers la Malaisie et retourner en Afrique du Sud. Le "Bouboulina", affirme de son côté la société grecque dans un communiqué, "est arrivé à sa destination sans avoir eu aucun problème pendant son voyage et a déchargé l'ensemble de sa cargaison sans aucune perte".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter