Cinq adolescentes meurent dans l'incendie d'un escape game

International
POLOGNE - A Koszalin, un groupe de jeunes filles a été pris au piège d'un incendie alors qu'elles fêtaient un anniversaire dans un des nombreux "escape game" du pays. Les cinq adolescentes sont décédées.

Une pièce fermée à clé et des énigmes à résoudre pour en sortir le plus vite possible... C'est le principe des "escape game", ces jeux d'évasion grandeur nature à pratiquer en groupe qui font fureur en Europe depuis quelques années. Malheureusement, la fiction a rattrapé la réalité ce vendredi 4 janvier en Pologne, où cinq adolescentes sont décédées dans l'incendie d'une "escape room" à Koszalin, dans le nord du pays.

Des mesures anti-incendie dans tous les "escape games" de Pologne

"Les victimes de cette tragédie sont des enfants de 15 ans, des jeunes filles qui célébraient un anniversaire", a annoncé le ministre Joachim Brudzinski à la chaîne de télévision privée TVN24. Le porte-parole des pompiers de Koszalin, Tomasz Kubiak, joint par téléphone par l'AFP a quant à lui confirmé que les morts étaient des jeunes filles. "Un homme grièvement brûlé a été évacué vers un service de soins intensifs", a-t-il ajouté. Selon une porte-parole de la police locale, la victime est âgée d'environ 25 ans. 


La police et les pompiers ont indiqué que les causes du feu demeuraient inconnues pour le moment. Le ministre de l'Intérieur a indiqué avoir ordonné au commandant en chef des pompiers de contrôler les mesures anti-incendie dans tous les "escape rooms" de Pologne, dont on estime le nombre à un millier.  

En France, selon le site escapegame.paris, le nombre d'enseignes proposant des jeux d'évasion en France est passé de 16 en janvier 2015, à 631 en janvier 2019. Avec différents thèmes, défis et niveaux de difficulté, ce sont plus de 1698 salles qui sont disponibles dans 365 villes françaises.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter