Pologne : le maire de Gdansk succombe à ses blessures après une attaque au couteau

International

ASSASSINAT - Victime d'une attaque au couteau dimanche lors d'un gala de charité, le maire de Gdansk, en Pologne, a succombé à ses blessures ce lundi, après une opération chirurgicale longue de cinq heures. L'auteur de l'attaque a été interpellé par les forces de l'ordre.

Jour funeste pour la ville de Gdansk, en Pologne. Le maire de la ville, Pawel Adamowicz, a succombé ce lundi à ses blessures, après avoir été victime dimanche d'une attaque au couteau, a annoncé le ministre polonais de la Santé Lukasz Szumowski. L'élu de la ville, âgé de 53 ans, avait été agressé à l'arme blanche lors d'un gala de charité, par un individu qui a ensuite hurlé sur scène : "Adamowicz est mort !", d'après des images de télévision polonaise. Ce dernier a ensuite été interpellé par les forces de l'ordre.

Emmené d'urgence à l'hôpital, Pawel Adamowicz a été opéré durant cinq heures par les médecins de l'établissement hospitalier, sans pouvoir être sauvé, explique l'agence de presse PAP.  "En dépit de tous nos efforts, on n'a pas réussi à le sauver", a dit le Dr. Tomasz Stefaniak, cité par l'agence de presse.

Lire aussi

L'auteur de l'attaque a affirmé que l'ancien parti du maire, le parti libéral-conservateur de la Plateforme Civique, l'avait torturé en prison. Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a condamné cet attentat, au même titre que le ministre de l'Intérieur Joachim Brudzinski. 

Le président de la République, Andrzej Duda, devrait rencontrer dans la journée les dirigeants des différents partis politiques du pays, pour organiser une "marche contre la violence et la haine".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter