Deux ans après l'effondrement du pont Morandi, Gênes inaugure son successeur

Deux ans après l'effondrement du pont Morandi, Gênes inaugure son successeur
International

EMOTION - L'inauguration en grande pompe du nouveau pont Saint-Georges de Gênes est prévue ce lundi 3 août en Italie. Son prédécesseur, le pont Morandi s'était écroulé en août 2018, causant la mort de 43 personnes.

Moins de deux ans après la tragique catastrophe du pont Morandi, l'Italie va inaugurer ce lundi le nouveau pont autoroutier de Gênes. Le nouvel ouvrage de 1067 mètres de long a été dessiné par l'architecte originaire de Gênes Renzo Piano. Sa construction s'est achevée fin avril 2020. Les tests de sécurité se sont ensuite succédé. 

Le "symbole d'une nouvelle Italie" ?

Une cérémonie en grande pompe est prévue pour l'inauguration de ce nouveau viaduc. De nombreuses personnalités italiennes y assisteront, au premier rang desquelles figurent Sergio Mattarella, président de la République, l'architecte et sénateur Renzo Piano et le Président du conseil Giuseppe Conte. Le chef du gouvernement a d'ailleurs communiqué à ce sujet sur les réseaux sociaux : "Demain, je serai à Gênes pour l'inauguration du nouveau pont : d'une blessure qui cicatrisera difficilement au symbole d'une nouvelle Italie qui se redresse. Une journée importante qui raconte le présent et le futur d'un pays qui change". 

Un accident meurtrier

Le 14 août 2018, le pont Morandi, du nom de l'ingénieur qui l'avait conçu, s'effondre. En ce jour pluvieux, des dizaines de véhicules étaient entraînés dans sa chute. Au total, 43 personnes périront lors de cette catastrophe gravée au fer rouge dans les souvenirs des riverains.

L’écroulement de l'ouvrage autoroutier situé sur le trajet reliant l'Italie et la France a donné lieu à un âpre affrontement judiciaire, toujours en cours. Au banc des accusés figure notamment la société Autostrade per l'Italia (Aspi), gestionnaire de ce viaduc routier. Son principal actionnaire, la famille Benetton, a accepté de sortir des autoroutes italiennes après que de nombreux manquements concernant l'entretien du pont aient été mis en évidence.

"Ce pont est né parce que 43 personnes sont mortes"

Toute l'info sur

Effondrement d'un viaduc à Gênes

A noter que les familles des victimes de l'accident n'ont pas souhaité participer à cette inauguration. Egle Possetti, qui a perdu sa sœur, son beau-frère et ses deux neveux dans la catastrophe, explique dans Le Point : "Tout le monde tend à oublier que ce pont est né parce que 43 personnes sont mortes. [...] Nous ne pouvons pas tolérer que, pour célébrer la naissance de ce pont, on organise une grande fête". Les familles endeuillées se retrouveront quelques jours plus tard pour marquer le deuxième anniversaire de la tragédie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent