Porto Rico : le gouverneur démissionne après des propos sexistes et homophobes

International

DÉMISSION - Ricardo Rosselo a annoncé sa démission du poste de gouverneur de Porto Rico, après deux semaines de manifestations massives notamment soutenues par les chanteurs Ricky Martin, Daddy Yankee et Luis Fonsi.

Sa situation était devenue intenable. Le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a annoncé mercredi 24 juillet sa prochaine démission, après deux semaines de manifestations massives à la suite de propos offensants sur les femmes, les homosexuels et les victimes de l'ouragan Maria.

"Après avoir entendu les accusations et discuté avec ma famille (...) j'ai pris la décision suivante de manière désintéressée: aujourd'hui je vous annonce que je démissionnerai du poste de gouverneur avec effet au vendredi 2 août à 17 heures", a déclaré M. Rossello dans une vidéo diffusée par le gouvernement. "J'espère que Porto Rico continuera à être uni et à avancer comme il l'a toujours fait", a ajouté le gouverneur. "Et j'espère que cette décision sera un appel à la réconciliation citoyenne". M. Rossello a déclaré que la secrétaire à la Justice, Wanda Vazquez, lui succéderait temporairement. 

Dès la fin de la diffusion de la vidéo, des manifestants présents dans les rues de San Juan ont commencé à scander "Olé, olé, olé", exultant de joie. De nombreux Portoricains avaient attendu cette nouvelle avec impatience tout au long de la journée, tandis que circulaient avec insistance des rumeurs sur une démission imminente du gouverneur. Pourtant, mardi, M. Rossello, 40 ans, avait affirmé qu'il ne comptait pas démissionner, malgré les milliers de manifestants appelant à son départ depuis une dizaine de jours. 

Lire aussi

Soupçons de corruption

Le Centre de journalisme d'investigation de Porto Rico a révélé mi-juillet le contenu de conversations entre le gouverneur et onze hauts responsables locaux, anciens ou actuels, sur la messagerie Telegram. Ces hommes y échangent blagues misogynes et commentaires homophobes, visant notamment le chanteur vedette Ricky Martin. Les manifestations se succédaient depuis sur l'île caribéenne pour demander le départ de M. Rossello, dont l'administration est également accusée de corruption et de détournement de fonds.

Plusieurs célébrités, dont Ricky Martin, le rappeur Bad Bunny ou le duo de "Despacito", Daddy Yankee et Luis Fonsi, participent au mouvement de contestation ou le soutiennent.

Porto Rico, un territoire américain, peine à se relever du passage de l'ouragan Maria en 2017 qui a fait 3.000 morts et détruit ses infrastructures. L'île est également secouée par un scandale de corruption. Six responsables locaux sont accusés d'avoir détourné quinze millions de dollars de fonds fédéraux destinés à la reconstruction après l'ouragan.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter