Pour dénoncer le sexisme, un présentateur TV porte le même costume pendant un an

Pour dénoncer le sexisme, un présentateur TV porte le même costume pendant un an

SEXISME - Un présentateur TV australien a porté à l'antenne le même costume pendant un an, sans que cela ne suscite aucune réaction. Selon lui, à cause du sexisme ambiant, ses collègues femmes n'auraient jamais pu faire la même chose.

Personne, nulle part, n'a rien remarqué. Karl Stefanovic, présentateur TV de l'émission australienne Today Morning , a porté à l'antenne exactement le même costume pendant un an. Le but de sa démarche ? Souligner le sexisme ambiant dans le monde des médias dont sont victimes ses femmes collègues.

"Les femmes sont jugées beaucoup plus durement"

"Tout le monde s'en tape que je porte le même vêtement pendant un an. En revanche, quand les femmes portent la mauvaise couleur, elles se font rappeler à l'ordre. Elles disent une chose de travers et aussitôt, il y a des milliers de tweets contre elles", a-t-il dit au magazine australien The Age .

"Les femmes sont jugées beaucoup plus durement sur ce qu'elles font, ce qu'elles disent ou ce qu'elles portent. Alors que moi, je suis jugé sur mes interviews, sur mon sens de l'humour, en gros sur la manière dont je fais mon travail", poursuit-il.

Sa collègue victime de machisme

Une expérimentation qui trouve de nombreux échos, à commencer par sa célèbre co-présentatrice Lisa Wilkinson qui dès 2013, dénonçait les réactions machistes qu'elle devait endurer à chaque émission. En France aussi, les buzz suscités par les tenues vestimentaires des présentatrices ne se comptent plus.

En décembre 2013 par exemple, Anne-Claire Coudray se faisait reprendre sur Twitter car sa robe en cuir soulignait trop sa poitrine, au Journal télévisé de TF1. Une polémique conduisant la journaliste à s'excuser. Karl Stefanovic, son unique costume bleu nuit sur les épaules pendant un an, n'a pas eu droit au même intérêt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden assure à Netanyahu qu'"Israël a le droit de se défendre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner durant le week-end de l'Ascension ?

Roselyne Bachelot confie souffrir d'un "Covid long"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.