Pour la première fois depuis juillet 2020, la Polynésie ne recense aucun cas de Covid-19 sur une journée

ILLUSTRATION

OUTRE-MER - Aucun nouveau cas de Covid-19 n'a été détecté en Polynésie française entre lundi et mardi, une première depuis juillet 2020. Depuis janvier, l'épidémie est en net recul sur l'archipel.

Le bout du tunnel pour la Polynésie française. La direction de la Santé a annoncé mardi soir (mercredi matin en France) qu'aucune nouvelle contamination n'avait été enregistrée sur l'île au cours des dernières 24 heures, une première en huit mois. Par ailleurs, un seul patient souffrant de Covid est hospitalisé en réanimation dans ce territoire d'Outre-mer. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Depuis le début de la pandémie, 141 personnes ont succombé au virus, mais aucune depuis le 6 mars dernier. En novembre 2020, la situation sanitaire de l'île semblait presque désespérée avec un taux d'incidence parmi les plus élevés au monde. L'hôpital de Tahiti, principal établissement hospitalier du territoire, avait même frôlé la saturation. Toutefois, depuis le début d'année civile, l'épidémie s'est stabilisée, avant de reculer. La fermeture des frontières, en février, couplée à la mise en quarantaine des voyageurs munis d’un motif impérieux, a notamment permis de bloquer la diffusion des variants (24 cas détectés mais avec des chaînes de contamination rapidement coupées). 

Depuis le 1er mai, la Polynésie française accueille de nouveau les touristes américains, avec un protocole sanitaire strict. Le tourisme en provenance d’Europe reste interdit.

Lire aussi

La vaccination est ouverte à tous les Polynésiens âgés de 16 ans ou plus. Jusque-là, 18% des habitants ont reçu au moins une dose de vaccin, la plupart de Pfizer. Depuis deux semaines, le vaccin Janssen, permet aussi de vacciner plus facilement les habitants des îles isolées, une injection étant suffisante.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Présidentielle : Eric Zemmour est l'invité du 20h de TF1

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.