Pour la première fois depuis son agression à l'acide, une ex-Miss italienne témoigne à la télé

International
DirectLCI
COURAGE - Gessica Notaro avait 28 ans. Sa beauté avait fait d'elle une finaliste de Miss Italie en 2007. Pourtant, sa vie a basculé en janvier dernier, alors que son ex-petit ami lui a jeté de l'acide sur le visage. Depuis, la jeune femme tente de se reconstruire. Elle a fait sa première apparition télévisée il y a quelques jours.

Elle a défilé sur les podiums en talons aiguilles ou en maillot de bain. Pourtant, sa dernière apparition a sûrement été la plus éprouvante. Un peu plus de trois mois après avoir été défigurée par une attaque à l’acide, Gessica Notaro, finaliste de Miss Italie en 2007, a fait une première apparition. Sur le plateau d’une émission italienne, la jeune femme de 28 ans a dévoilé le 20 avril dernier son nouveau visage. Tuméfié. Défiguré. "C'est pour que vous voyez ce qu’il m’a fait. Ce n’est pas de l’amour", a déclaré cette reine de beauté après avoir ôté un voile qui cachait son visage.

J’ai vu Eddy qui avait à la main une bouteille en plastique, il était vêtu de noirGessica Notaro

Le 10 janvier dernier, Gessica a été attaquée par son petit ami, qui la harcelait depuis leur rupture. "Il était un peu plus de 23h, 23h15, quand je suis rentrée chez moi en voiture en compagnie de mon fiancé actuel, raconte-t-elle au journal local Il Resto Del Carlino [...]. Alors que j’ouvrais la portière pour récupérer mon sac, je me suis soudainement trouvée face à mon ex, Eddy. Je l’ai vu, j’ai vu Eddy qui avait à la main une bouteille en plastique, il était vêtu de noir. Il n’a pas dit un mot, m’a lancé un liquide dessus et s’est enfui".


La jeune femme, également animatrice télé, raconte ensuite avoir couru après son agresseur sur quelques mètres, hurlant de douleur, avant que sa vision ne se brouille totalement. La mannequin a passé deux mois à l'hôpital, en chambre stérile. Elle dépense désormais 700 euros par mois pour financer ses traitements et devra attendre un an avant de pouvoir envisager une reconstruction plastique.

Lors de son passage dans l'émission télévisée, Gessica a pointé du doigt le fait que le drame aurait pu être évité si ses inquié­tudes avaient été mieux prises au sérieux par les auto­ri­tés, s’adres­sant au ministre de la Justice de son pays. Face au harcèlement dont elle était victime suite à sa séparation avec son ancien compagnon, elle avait demandé à la justice de prendre des mesures d’éloi­gne­ment.

Tu es toujours belle pour moiUn internaute

Habitée par la volonté de se reconstruire, l'ex-Miss a posté samedi dernier sur son compte Instagram, "son premier selfie depuis un long moment". Un cache sur l'œil gauche, la peau brûlée, la jeune femme conserve toutefois des traits reconnaissables. Elle dit vouloir de cette façon se réapproprier son profil car "tous les autres sont faux, créés par des gens qui aiment écrire n'importe quoi et éditent de vieilles photos volées" en se faisant passer pour elle. 


L'image a déjà rassemblé 32.000 "likes", et a sucité de nombreux commentaires de soutien. "Reste forte", "Votre courage est exemplaire", "Tu es toujours belle pour moi", lui adressent par exemple les internautes.

Malgré le drame, l'Italienne parvient à entrevoir les choses de façon positive. "La chose la plus importante que j'ai découvert cette nuit-là, c'est que ma voix était toujours là. Je risquais de la perdre, l'acide dégoulinant dans ma bouche, mais j'ai été assez alerte pour le cracher", raconte-t-elle sur le plateau de l'émission télévisée. Gessica Notaro préparait au moment de son agression la sortie de son premier album. Son ex, Jorge Edson Tavares, nie toujours les faits. Il est dans l'attente de son procès.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter