Pour le ramadan, le maire de Londres veut "construire des ponts" entre les communautés

International
FRATERNITÉ - Élu depuis peu à la mairie de Londres, Sadiq Khan a l'intention de profiter du ramadan pour faire communiquer les différentes communautés de sa ville, en espérant que cela efface les clichés islamophobes.

Sadiq Khan, le récemment élu maire de Londres, a bien l'intention de profiter du ramadan pour déconstruire les préjugés sur les musulmans. Il entend "construire des ponts" entre les différentes communautés de la capitale britannique.

"Je ne me considère pas comme un politicien musulman ou comme un porte-parole musulman". C'est avec ces mots que Sadiq Khan entame sa tribune publiée par The Guardian . Il y dit regretter d'être défini par sa religion, rappelant que "nous avons tous plusieurs identités".

"Construire des ponts"

Puis, le maire écrit ceci : "Si vous n'avez pas d'amis musulmans et que votre seule connaissance de l'Islam est ce que vous voyez à la télévision – un barbu en colère qui fait ou qui dit quelque chose de terrible – alors, vous devez associer par inadvertance cela avec l'Islam. Donc, c'est une priorité pour moi de faire de ce mois du Ramadan l'occasion de construire de ponts en organisant des repas dans les synagogues, les églises et les mosquées de la ville."

Sadiq Khan invite tous les Londoniens à se joindre aux musulmans, simplement pour "partager des expériences". Et il finit avec humour : "Ce qui me manque le plus pendant le ramadan, c'est la caféine".

A LIRE AUSSI
>> 
"Le nouveau maire de Londres est musulman" : oui, et alors ?
>> 
Sadiq Khan, fils d'immigrés prolos et maire de Londres
>> 
Le Ramadan 2016 commence lundi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter