Pour lui rendre la mort plus douce, son ex-femme lui annonce que Donald Trump a été destitué

International
DirectLCI
DERNIER SOUPIR - Michael Garland Elliott, est décédé le 6 avril dernier à l’âge de 75 ans. Accro à l’info, ce dernier ne portait pas du tout Donald Trump dans son cœur. Sur son lit de mort, son ex-femme lui a menti pour lui permettre de partir en paix : elle lui a raconté que le président américain avait été destitué.

Elle a fait de ses désirs une réalité. Michael Garland Elliott, est décédé le 6 avril dernier. Accro à l’info, ce septuagénaire avait très mal vécu l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Avant de perdre sa voix à cause d’une grave maladie, Michael multipliait les critiques à l'égard du chef d’Etat américain.  


Alors qu’il vivait ses derniers moments entouré de ses amis dans sa maison de l’Oregon, son ex-femme Teresa, dont il était resté très proche malgré leur divorce il y a vingt ans, a voulu le consoler lors de leur dernier échange téléphonique. Elle lui a ainsi annoncé sur son lit de mort une nouvelle qui ne pouvait que le ravir : "Donald Trump a été destitué."

Je savais que cela lui apporterait du réconfort.Teresa Elliott, ex-femme du défunt

Dans une nécrologie, le quotidien local The Oregonian raconte la scène  qu'en entendant ces mots, il a rendu "un dernier et doux souffle, et son temps sur Terre venait d'arriver à sa fin. Mike manquera à tous, et ne sera jamais oublié."


Interrogée par le New York Daily News, Teresa savait exactement quoi lui dire pour qu’il parte en paix et heureux. "Je savais que cette nouvelle lui apporterait du réconfort, et cela fut le cas. Il a finalement rendu son dernier soupir" explique-t-elle. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter