Pour protéger l'environnement, Elon Musk interdit l'achat de Tesla avec des bitcoins et fait chuter le marché

Né en Afrique du Sud, Elon Musk a immigré au Canada puis aux États-Unis. Grâce au succès de sa première entreprise, il devient multimillionnaire et fonde Tesla, puis SpaceX.

FINANCE - Le milliardaire et patron de Tesla, Elon Musk, a annoncé, jeudi 13 mai, que son entreprise n’accepterait plus le bitcoin comme moyen de paiement pour ses véhicules. Une décision qui a fait fortement chuter le cours de la crypto-monnaie.

"Tesla a suspendu les achats de voitures avec des bitcoins". L’annonce par tweet du milliardaire Elon Musk a fait froid dans le dos à tout le marché des crypto-monnaies, jeudi 13 mai. L’entreprise de véhicules électriques n’acceptera, désormais, plus le bitcoin comme moyen de paiement.

Toute l'info sur

La folie du bitcoin

Alors que cette possibilité avait été introduite fin mars, Musk revient sur sa décision, justifiant un souci de préservation de l’environnement : "Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins, surtout le charbon, qui a les pires émissions (de gaz à effet de serre) de tous les combustibles", a-t-il tweeté. Le minage du bitcoin consomme, en effet, beaucoup d'électricité.

"La cryptomonnaie est une bonne idée à plein de niveaux et nous pensons qu'elle a un avenir prometteur, mais cela ne doit pas compromettre l'environnement", a justifié Elon Musk. Cet impact sur l’environnement a notamment été constaté par la revue scientifique Nature qui publiait la semaine dernière une étude sur l’impact des mines de bitcoins chinoises. Ces "mines" sont en réalité des sites composés d’une multitude d’ordinateurs générant des bitcoins grâce à des calculs mathématiques et consommant, par conséquent, beaucoup d’électricité.

Une consommation d'énergie alarmante

À elles seules, les mines chinoises alimentent près de 80% du commerce mondial de cryptomonnaies et  risquent de compromettre les objectifs climatiques du pays, selon la revue. Si rien n'est fait, prévient-elle, ces mines produiront 130,50 millions de tonnes d'émissions de CO2 d'ici 2024, soit l’équivalent des émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’Italie.

Un constat que nuance, malgré tout, une étude publiée par l'Université de Cambridge en septembre 2020. Les conclusions montrent que 39% des mines sont exclusivement alimentées par des énergies renouvelables, majoritairement via l'énergie hydraulique. Il existe, en revanche, d'importantes disparités entre les continents et l'Asie reste très en retard sur ce point.

Pour autant, l’entreprise Tesla dispose toujours d’un portefeuille de crypto-monnaies de 2,48 milliards de dollars, dont au moins 1,5 milliard de bitcoins, à la fin du premier trimestre 2021 selon un document boursier. Et Elon Musk a d’ores et déjà annoncé que "Tesla ne vendra pas de bitcoins et nous les utiliserons pour des transactions dès que les mines seront alimentées par des énergies plus durables."

Lire aussi

La décision initiale de Tesla d’accepter les paiements en bitcoin avait donné un coup de fouet au marché des crypto-monnaies. Et ce retour en arrière a fait redescendre au précipitamment le prix du bitcoin : il a perdu 10.000 dollars dans la nuit de mercredi à jeudi 13 mai, jusqu’à un niveau de 46.000 dollars au plus bas. Au plus fort, mi-avril, un bitcoin s'échangeait jusqu'à 64.000 dollars.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.