Pourquoi Julian Assange pourrait bientôt être forcé de quitter l’ambassade d’Equateur à Londres

International

CLAP DE FIN ? - Julian Assange est réfugié dans l’ambassade d’Équateur à Londres depuis 2012. Mais le créateur de WikiLeaks pourrait bientôt être renvoyé du bâtiment diplomatique. Explications.

Depuis 2012, il est réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres. Mais Julien Assange pourrait bientôt être poussé vers la sortie. Guillermo Lasso, l'un des candidats aux élections générales équatoriennes du 19 février prochain, a en effet promis qu’il n’hésiterait pas à expulser le créateur de WikiLeaks  du bâtiment diplomatique. "Les Equatoriens ont payé un coût qu’ils ne devraient pas supporter", s’est-il justifié dans les colonnes du Guardian.

De son côté, Le gouvernement en place envisage lui aussi l’idée de renvoyer Julien Assange. "Notre personnel a traversé beaucoup de choses. Il y a un coût humain", a souligné le ministre des Affaires étrangères Guillaume Long, cité par The Independent

Lire aussi

Guillermo Lasso toujours devancé dans les sondages

A noter que Guillermo Lasso est encore loin d’être élu. Il est devancé de sept points par son adversaire Lenín Moreno, le candidat du parti au pouvoir. Mais selon les derniers sondages, l’écart entre les deux hommes a sensiblement diminué ces derniers jours. 

Pour mémoire : accusé d’avoir commis des agressions sexuelles, Julien Assange est toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par la Suède. S’il est extradé vers les Etats-Unis, le créateur de WikiLeaks devra par ailleurs justifier la publication de centaines de milliers de documents militaires et diplomatiques en 2010. Il risque la prison à perpétuité, voire la peine capitale. 

Lire aussi

En vidéo

Julian Assange libre ? La justice suédoise classe une partie de l’affaire

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter