Pourquoi les islamistes de Daech veulent lancer leur propre monnaie

International

INTERVIEW - Le groupe armé islamiste Daech a annoncé cette semaine qu'il allait lancer sa propre monnaie. L'historien Olivier Hanne explique comment l'organisation compte s'y prendre.

Des pièces à l'effigie du groupe Daech devraient bientôt faire leur apparition sur les marchés des villes et villages sous son contrôle en Syrie et en Irak. Pour comprendre les raisons qui ont poussé l'organisation islamiste à annoncer jeudi qu'elle lançait sa propre monnaie, le dirham, et comment le système sera géré, nous avons posé trois questions à Olivier Hanne, spécialiste de l'histoire de l'islam et co-auteur de L'Etat islamique, anatomie du nouveau califat (paru en novembre chez BG Edition )

EN SAVOIR + >> Daech annonce le lancement de sa propre monnaie

Pourquoi le califat de Daech veut-il frapper sa propre monnaie ?
Pour au moins deux raisons. La première, c'est que la monnaie est un privilège d'Etat et cela ajoute de l'eau au moulin des islamistes pour dire qu'ils sont légitimes. La deuxième, c'est que cela permet d'exprimer l'avènement d'une nouvelle ère : dans l'histoire de l'islam, la frappe d'une nouvelle monnaie accompagne les renaissances.

Cette ère-ci est clairement dirigée contre le capitalisme "sauvage" oriental. En battant cette monnaie, l'Etat islamique veut affirmer qu'il est le seul à s'occuper des pauvres. Cela va aussi lui permettre de lever des impôts de manière légale pour faire la guerre.

Comment Daech va-t-il gérer ce nouveau système monétaire ?
La monnaie devra être frappée dans des établissements spéciaux ayant reçu l'aval du calife Al-Baghdadi. Le califat ne pourra pas vraiment agir à sa guise à cause des frappes aériennes menées contre lui, mais il devrait s'appuyer sur les infrastructures existantes passées sous son contrôle, comme la banque centrale de Mossoul, en Irak.

Cette monnaie sera à usage interne, à moins qu'un poids en or ou en argent suffisamment élevé pour être échangée lui soit attribuée. C'était d'ailleurs la règle dans l'islam médiéval, auquel l'Etat islamique se réfère en permanence. Mais la conversion dinar/dollar/dirham devrait subsister encore quelques temps.

A quoi les symboles au dos des pièces font-ils référence ? (voir ci-dessous)
La première pièce (en gris) correspond à 1 dirham. L'inscription se traduit par "Etat islamique et califat pour le développement de la prédication". Au revers il est fait référence à l'année 1436 [l'équivalent de 2014 dans le calendrier islamique, ndrl]. L'image représente la lance et l'étendard du prophète Mahomet aux côtés du bouclier du calife. Quant aux trois palmiers qu'on aperçoit sur la deuxième pièce, de 20 onces, ils rappellent l'oasis du lieu saint de Médine, en Arabie Saoudite.

Lire et commenter