Pourquoi Melania Trump était-elle couverte devant le pape (et ne l'était pas en Arabie saoudite) ?

Pourquoi Melania Trump était-elle couverte devant le pape (et ne l'était pas en Arabie saoudite) ?

EXPLICATION - Pour rencontrer le pape François, ce mercredi au Vatican, Melania Trump avait choisi de se plier à la tradition. Sur les réseaux sociaux, le port de la mantille noire a intrigué dans la mesure où, en Arabie saoudite quelques jours plus tôt, elle n'avait pas couvert sa tête.

L'image de Melania Trump, ce mercredi, couverte d'une mantille noire durant son audience avec le pape François n'a pas laissé les réseaux sociaux insensibles. Nombreux étaient ceux qui ne comprenaient pas pourquoi quelques jours plus tôt en Arabie saoudite, la First Lady s'était présentée sans voile dans un pays qui, pourtant, l'impose aux femmes. Certains y voyant notamment une forme d'hypocrisie. 

Mais il y a une explication. En Arabie Saoudite, "aucune demande spécifique ni exigence particulière quant à sa tenue n'avait été formulée par ce pays", a déclaré à CNN Stephanie Grisham, la directrice des communications de la Première dame. C'est donc sobrement habillée d'un pantalon ample à taille haute et d'une chemise à manches longues de couleur noire, avec une large ceinture dorée qu'elle a sillonné le Royaume. Une tenue saluée par les médias saoudiens. 

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Une tradition mais une obligation

En Italie, Melania Trump, qui selon CNN aurait passé énormément de temps à préparer ces voyages officiels afin de ne commettre aucun impair, a tenu à se plier à cette tradition, marchant dans les pas de Michelle Obama qui, elle aussi, était apparue sans voile en Arabie Saoudite. 

Lire aussi

Lors d'une audience avec le souverain pontife, il est d'usage que les dames reçues doivent  se vêtir en noir et porter une mantille en dentelle de la même couleur (exception faite des reines qui peuvent être en blanc). Néanmoins il ne s'agit plus là d'une obligation mais d'une pratique dont certaines se sont affranchies. Ce fut le cas de la chancelière allemande Angela Merkel, par exemple, avait par le passé rencontré les papes Jean-Paul II et Benoît XVI tête nue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.