Première exécution aux Etats-Unis après le "fail" Oklahoma

Première exécution aux Etats-Unis après le "fail" Oklahoma

PEINE DE MORT - L'Etat de Géorgie a procédé dans la nuit de mardi à mercredi à la première exécution aux Etats-Unis en sept semaines, depuis celle de l'Oklahoma qui avait donné lieu à une polémique en raison des souffrances que le condamné aurait apparemment endurées.

Aucune exécution n'avait eu lieu aux Etats-Unis depuis le 29 avril. Ce jour là, le condamné à mort Clayton Lockett avait péri 43 minutes après l'injection d'un nouveau cocktail létal en Oklahoma, contre une dizaine de minutes habituellement. Sept semaines après cette exécution controversée, la Cour suprême des Etats-Unis a donné son feu vert à de nouvelles peines capitales, en rejetant les recours déposés par de nouveaux condamnés.

Ce mercredi, Marcus Wellons, 58 ans, meurtrier d'une adolescente, a été déclaré mort par injection létale à 23h56 à Jackson en Géorgie, selon les précisions données par une porte-parole des autorités pénitentiaires. Aucun incident n'a été semble-t-il observé. Il s'agit de la vingt-et-unième exécution aux Etats-Unis en 2014, la seconde en Géorgie depuis la mort, en septembre 2011, du condamné Troy Davis, malgré des suspicions sur sa culpabilité.

Une série de peines capitales programmées

Une seconde exécution est prévue dans la nuit de mardi à mercredi dans le Missouri. Là aussi, la haute Cour a également donné son aval. Une troisième a également été programmée dans la nuit en Floride

L'exécution de Clayton Lockett avait provoqué des protestations jusqu'à la Maison Blanche quand Barack Obama l'avait qualifiée de "profondément dérangeante" et ordonné une révision de toutes les procédures d'injection létale du pays. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

EN DIRECT - Covid-19 : l'Occitanie déclenche le plan blanc dans tous les hôpitaux de la région

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Montebourg prêt à offrir sa "candidature à un projet commun et à un candidat commun"

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.