Après l'attentat de Berlin, Noël malgré tout

RECUEILLEMENT – Les célébrations des fêtes de Noël se sont teintées d’une émotion particulière en Allemagne, près d’une semaine après l’attentat de Berlin. Dans l'église du Souvenir, l'office était dédié aux familles des victimes.

"Paix à qui a perdu un être cher à cause d’actes atroces de terrorisme, qui ont semé peur et mort au cœur de tant de pays et villes". Bien que les paroles du message "Urbi et orbi" du pape François se veulent universelles, elles ont fatalement pris un écho particulier du côté de l’Allemagne et de sa capitale ce dimanche. En ce week-end de fêtes, Berlin a non seulement célébré Noël mais a aussi rendu hommage aux victimes de l’attentat commis par Anis Amri, le 19 décembre.


Samedi 24 décembre au soir, dans l’église du Souvenir, autour de laquelle est installé le marché de Noël de Berlin, l’émotion était palpable parmi les fidèles. L’office était dédié aux familles des douze victimes de l’attentat. Leurs proches avaient pris place au deuxième rang pendant le service de la messe.

En vidéo

Attentat de Berlin : une messe empreinte d'émotion dans l'Église du souvenir

Près d’une semaine après l’attaque au camion-bélier, les homélies des messes dans l'ensemble des églises allemandes étaient empreintes d’évocations des "attaques terroristes" . "Noël porte cette année une blessure profonde", a résumé l’évêque de Rotenburg, dans le sud-ouest du pays. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du marché de Noël de Berlin

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter